L’événement a eu lieu le samedi 26 novembre: Brad “The Bullet” Baker s’est rendu au MotoRanch de Tavullia pour s’y entraîner en compagnie de Valentino Rossi et des pilotes de la VR46 Riders Academy.

Un invité de plus mais un invité de choix, trois semaines avant le Superprestigio qui se déroulera le 17 décembre au Palau Sant Jordi à Barcelone. Le champion américain de Flat Track y avait remporté la dernière édition après avoir fini deuxième derrière Marc Marquez en 2014, et y défendra de nouveau ses chances cette année.

En l’absence de Jared Mees, les deux hommes seront donc de nouveau les deux têtes d’affiche de cette année, et l’on ne peut donc que regretter la non-participation de Valentino Rossi à cet événement espagnol de la trêve hivernale.

Brad Baker
: “Ce fut une expérience incroyable. “La seule surface qui ressemble à cela est Daytona. C’est presque la copie conforme de Daytona. C’est super lisse, avec la même sorte de revêtement en cendres lunaires blanches. C’est parfait pour l’entraînement de ce qu’ils font parce que vous devez y être un pilote très discipliné. Vous devez respecter vos marques. C’est très, très technique. Donc, vous êtes constamment concentré, et dès que vous perdez la concentration, vous faites une erreur. Donc, c’est comme si l’aspect mental y est tout aussi exténuant que l’aspect physique. Donc, pour l’entraînement et pour ce qu’ils voulaient faire de cet endroit, ils ont fait un très bon travail en rendant le centre d’entraînement parfait pour ce qu’ils font. ”

“Valentino est vraiment un gars pragmatique et positif. Vous ne penseriez jamais qu’il est la superstar qu’il est, simplement en lui parlant. Il est passionnément intéressé par les motos et comment les choses se passent. Habituellement, lorsque vous voyez quelqu’un de sa stature, ils ne se soucient vraiment pas des petits détails et ainsi de suite, mais lui est vraiment curieux et passionné de motos, et sur beaucoup de points également. Voilà vraiment ce qu’il aime. C’était vraiment un très bon moment et avec de très bonnes ondes. Valentino a dit que j’étais le bienvenu pour revenir quand je voulais, donc c’est très cool “.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP