Comme pressenti, le pilote français fera son grand retour en Superbike l’an prochain au sein de l’équipe support du constructeur BMW, aux côtés du pilote britannique.

La composition de son équipe pour 2022 tenait du secret de Polichinelle, mais le Bonovo action BMW Racing Team vient de rendre officiel ce matin le duo de pilotes qui défendra ses couleurs la saison prochaine.

Parmi eux, on retrouve Loris Baz, qui fera donc son grand retour en Superbike l’an prochain après avoir démontré, lors de ses deux piges réalisées en fin de saison en remplacement de Chaz Davies au sein de l’équipe Go Eleven, qu’il n’avait rien perdu de sa pointe de vitesse, loin s’en faut.

 

Portimão, manche clé dans la signature de Baz

Le Français a en effet signé deux podiums lors de la manche disputée à Portimão, une performance qui n’est donc pas passée inaperçue alors qu’il pensait en avoir fini de la compétition cette année, après une première saison convaincante outre-Atlantique en MotoAmerica, et bouclée à la quatrième place du championnat.

2022 ne sera cependant pas le premier exercice où le Haut-Savoyard pilotera une BMW, lui qui avait déjà couru sur une BMW S 1000 RR en 2018. Celui-ci a par ailleurs débuté en Superbike en 2012, décrochant d’emblée une première victoire à Silverstone, avant de récidiver l’année suivante.

 

 

Après un passage en MotoGP entre 2015 et 2017, Baz avait donc fait un premier retour à temps plein dans le championnat des motos dérivées de la série en 2018 sur BMW, avant d’enchaîner sur deux saisons chez Yamaha au profit de l’équipe Ten Kate.

« Je suis très heureux de faire mon retour en Superbike, et je tiens par conséquent à remercier BMW ainsi que Bonovo action BMW Racing Team de m’offrir cette opportunité », a déclaré le Français. « Je pense que j’ai montré durant les manches en Espagne ainsi qu’au Portugal que j’avais le rythme pour me battre aux avant-postes au championnat. BMW représente la marque qui a le plus progressé durant la seconde partie de saison, et j’ai pu voir de près à quel point la moto a évolué. J’ai déjà couru avec BMW par le passé, et donc je connais pas mal de monde. J’ai couru avec le MGM Racing lors d’une course en 2012. Je suis très heureux et enthousiaste, et je suis impatient d’essayer la moto et de commencer le travail avec l’équipe et BMW. »

Laverty récolte les fruits de sa forte implication chez BMW

De l’autre côté du garage se trouvera un pilote qui présente lui aussi un pedigree pour le moins intéressant, à savoir Eugene Laverty. Le Nord-Irlandais sort d’une saison difficile chez BMW, mais sa vaste expérience, chez différents constructeurs tels que Yamaha, Aprilia ou bien encore Suzuki (sans compter ses 13 victoires et 35 podiums dans la discipline), en fait le pilote adéquate pour mener à bien le développement de la BMW M 1000 RR.

 

 

« Je suis très content de poursuivre l’aventure avec BMW Motorrad et de rejoindre le Bonovo action BMW Racing Team en 2022 », a-t-il indiqué.
« C’est génial de rester dans la famille BMW en Superbike. Les six derniers mois ont été difficiles pour moi en tant que pilote, donc je suis reconnaissant pour le soutien qui m’est témoigné à cette occasion par toutes les personnes qui sont impliquées dans le projet. Je suis motivé à l’idée de les remercier de cette confiance placée en moi par mon pilotage, et je suis sûr qu’avec de solides essais hivernaux nous allons pouvoir nous présenter fin prêts et compétitifs lors de la première manche de la saison 2022. »

Ce renforcement du Bonovo action BMW Racing Team est une étape supplémentaire dans l’implication croissante de BMW en Superbike. De retour en tant que constructeur dans le championnat en 2019, la marque de Munich était parvenue à revenir sur le podium dès sa première saison par le biais de Tom Sykes, avant que Michael van der Mark décroche enfin une victoire, très récemment lors de la Course Superpole disputée à Portimão cette année.

 

 

BMW continue d’étoffer son projet en Superbike

Avec la signature plus tôt cette saison de Scott Redding pour la saison prochaine au sein de l’équipe d’usine, c’est avec une armada toujours plus imposante que le constructeur allemand se présentera sur la grille en 2022, comme le confirme le directeur de BMW Motorrad Motorsport, Marc Bongers : “Tout est en place pour que cette deuxième saison en Superbike entre BMW Motorrad Motorsport et Bonovo action BMW Racing Team soit couronnée de succès. Nous avons déjà accumulé beaucoup d’expérience au cours de notre première année de coopération, et cela constitue désormais une bonne base sur laquelle nous allons pouvoir nous appuyer. Le choix de nos deux pilotes souligne bien cette ambition. Nous sommes ravis qu’Eugene Laverty demeure dans la famille des pilotes BMW, et fasse équipe avec nous pour une troisième saison. 2021 n’a certes pas été une année facile pour lui, mais il a fait preuve d’une grande combativité et s’est montré très impliqué dans notre projet. »

« Dans le même temps, nous sommes heureux d’avoir Loris Baz à nos côtés. Il a passé une saison sur la BMW S 1000 RR en 2018, il fait donc lui aussi déjà partie de la famille des pilotes BMW. Loris a plus qu’impressionné lors de ses différentes sorties en Superbike cette saison. Nous sommes donc confiants qu’avec leur talent et leur expérience, Eugene et Loris vont permettre au Bonovo action BMW Racing Team d’aller de l’avant. »

Du côté du Bonovo action BMW Racing Team, l’enthousiasme et l’optimiste sont aussi de mise, et il n’y a qu’à lire Michael Galinski, le team manager de l’équipe, pour s’en assurer : « Nous sommes très fiers de nos deux pilotes. Avec Eugene Laverty et Loris Baz, nous disposons de deux très bons pilotes. Loris a roulé dans beaucoup de catégories, telles que le MotoGP et le Superbike, ainsi qu’avec différents constructeurs, notamment BMW et Yamaha. Il a récemment montré ce dont il est capable en course au Portugal, avec deux troisièmes places alors qu’il n’était là que dans le cadre d’un remplacement. Nous sommes vraiment contents de le compter parmi nous. »

« Eugene a vécu quant à lui une année en demi-teinte, mais il n’a pas non plus eu la possibilité de rouler sur de longues périodes. C’est un pilote clé dans le développement, et il va nous aider en ce sens pour améliorer la moto avec BMW. »



Tous les articles sur les Pilotes : Eugene Laverty, Loris Baz