Avec quatre des prochaines cinq courses en Espagne, Álvaro Bautista, l’un des deux pilotes espagnols permanents avec Xavi Fores (Kawasaki Puccetti Racing), se sent revigoré de courir à domicile, malgré la chaleur estivale attendue à Jerez, Aragón (deux fois) et Barcelone. Mais sa Honda a-t-elle progressé depuis Phillip Island ?

L’an dernier le Moriwaki Althea Honda Team a classé Leon Camier 17e du Championnat du Monde avec 51 points, soit 612 derrière Johnny Rea. Ryuichi Kiyonari était 19 e avec 24 points. Honda terminait cinquième et dernier du classement constructeurs.

Cette année l’usine a repris l’organisation à son compte, et le Team HRC est actuellement quatrième et avant-dernier après l’Australie, devançant BMW. Álvaro Bautista est sixième avec 20 points derrière le leader Alex Lowes (avec 51) et Leon Haslam neuvième avec 17. Les progrès ne sont pas spectaculaires, mais réels.

De retour sur les pistes il y a tout juste trois semaines après une interruption forcée de près de quatre mois, le Team HRC a effectué ses séances d’essais sur les circuits de Catalogne-Barcelone et de Motorland Aragón afin d’être le mieux préparé possible pour la deuxième manche du Championnat du Monde Superbike 2020, qui se déroulera ce week-end à Jerez de la Frontera en Espagne.

Les pilotes d’usine Álvaro Bautista et Leon Haslam attendent avec impatience les prochaines courses, ayant continués à s’entraîner dur pendant la période de confinement.

Les essais ont permis aux deux pilotes de reprendre confiance à bord de leur CBR1000RR-R Fireblade SP et de retrouver le rythme de travail avec leurs techniciens, compte tenu également du fait que les Superbikes n’ont pas couru depuis début mars sur le circuit de Phillip Island en Australie. Lors de cette première manche du championnat, Haslam a obtenu un meilleur résultat en se classant cinquième dans la course 1, tandis que Bautista a franchi la ligne d’arrivée en sixième position dans les deux courses de Superbike.

L’Espagnol, qui évolue sur son propre territoire, souhaite réaliser une solide performance à Jerez, tout comme le Britannique Haslam, qui aime également courir sur le circuit andalou.

Selon Álvaro Bautista, « Je suis très impatient de reprendre la course après la situation du Covid-19. Nous avons terminé deux jours d’essais à Barcelone et deux autres jours en Aragón. Barcelone nous a permis de retrouver tous ces mécanismes avec la moto et dans le stand, tandis qu’en Aragon, nous avons eu la possibilité de travailler beaucoup sur les réglages. »

« Je me dirige donc vers la deuxième manche, confiant que j’ai de meilleures sensations avec ma moto que lors de la première manche en Australie, et que je peux continuer sur cette voie. »

« J’aime beaucoup Jerez, je connais très bien et je suis vraiment heureux d’être de retour sur une piste locale. L’objectif sera de se rapprocher de l’avant et ensuite nous verrons. »

Pour Leon Haslam« Cela me semble bien loin de l’Australie, mais j’attends avec impatience Jerez, un très beau circuit bien qu’avec un caractère différent bien sûr. Les essais d’avant-saison n’ont pas été si mauvais pour nous, mais il sera bon de rentrer en Espagne maintenant avec les nouveaux réglages que nous avons trouvés pour notre moto et de nous aligner à nouveau contre les autres pilotes. »

« Je pense que notre package était déjà digne d’un podium en Australie, mais le résultat n’était pas ce que nous voulions et nous avons donc maintenant une autre chance de travailler pour obtenir le genre de résultats que nous recherchons. »

Photos © Honda Racing Corporation WorldSBK



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista