Quand Alex Lowes est passé de Yamaha à Kawasaki, tandis que Toprak Razgatlioglu empruntait le chemin inverse, on s’attendait pour le Britannique à une mise en jambes difficiles au sein de l’équipe Kawasaki Racing Team essentiellement tournée vers Jonathan Rea. Tom Sykes avait dû baisser les bras devant son compatriote, et la résistance de Leon Haslam s’évapora au fil du temps.

Champion British Superbike sur Honda en 2013, le frère de Sam Lowes n’a disputé qu’un seul GP en 125 cm3, avec un abandon au British Grand Prix en 2006 sur une Honda du Double Vision Racing, et deux courses en MotoGP avec la treizième place à Silverstone et un abandon à Misano sur une Yamaha Tech 3 en 2016 en remplacement de Bradley Smith.

C’est en Superbike qu’il s’est principalement développé avec deux saisons chez Suzuki en 2014 et 2015, puis ensuite quatre sur Yamaha. Il a remporté sa première victoire en 2018 à Brno sur Yamaha, puis la deuxième récemment à Phillip Island en ce début de saison sur Kawasaki.

Voici donc Alex leader du Championnat du Monde Superbike avec 51 points, tandis que son équipier Johnny Rea n’est que quatrième avec 32. Il garde toutefois les pieds sur terre : « Je suis conscient que nous n’avons fait qu’une seule course, que la saison est longue et qu’il est facile d’être très heureux et motivé quand on vient d’arriver dans une nouvelle équipe et que le premier week-end s’est très bien passé » a-t-il déclaré lors d’un entretien sur Instagram.

Alex ne pouvait pas espérer un meilleur départ : « C’est bien qu’avant la malheureuse pause, nous ayons obtenu de bons résultats. Je suis très heureux d’avoir autour de moi ces gars qui ont tant gagné. Toute mon énergie est concentrée pour que je sois en tête du classement à la fin de la saison. »

Au cours des trois dernières années, Lowes a partagé le stand Yamaha avec Michael van der Mark et a déclaré à son sujet : « C’était le coéquipier le plus difficile car nous étions très proches et chaque week-end, nous nous sommes poussés à bout pour essayer de faire mieux que l’autre. Il est peut-être difficile de battre celui que j’ai maintenant à mes côtés, mais j’ai hâte de le défier. »

Et si Alex pouvait choisir n’importe quel pilote de l’histoire de la Superbike comme coéquipier, qui serait-il ? Lowes n’en doute pas : « Johnny, car il a fait mieux que tous les autres que j’ai affrontés et il a été le plus rapide. Il est là, sur la même moto que moi, et il fait partie de la même équipe. »

« Je vois ce qu’il fait et en tant que pilote, j’ai la chance d’apprendre de lui et je veux essayer de le battre. C’est tout ce que je pouvais vouloir. Si j’avais le choix, je resterais là où je suis maintenant. »

En 2019, les deux pilotes actuels de Kawasaki ont eu un accident à Jerez, et à ce sujet Lowes a déclaré : « Rea avait fait une erreur et ce qui est arrivé est arrivé. Ce sont des choses qui se produisent. Jusqu’alors, nous avions fait une bonne course »

« Notre relation est excellente. C’est une très bonne personne. Je ne dirais pas que nous sommes les meilleurs amis en dehors de la piste, mais nous nous entendons bien lors des événements qui nous concernent et il y a un grand respect entre nous »

« Nous nous entendons absolument bien, je pense qu’il est toujours bon d’avoir une bonne ambiance dans l’équipe et nous espérons continuer comme ça. »

Photos © Kawasaki, Lowes



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes