Honda va enfin s’y mettre sur sa sportive de gamme CBR1000RR. Une moto laissée à ce point en friche que son nom commençait à être rangé au rayon des souvenirs. Surtout dans une discipline Superbike où son âge s’est exacerbé face à une concurrence ambitieuse en plein développement. Mais 2020 devrait marquer sa renaissance, avec un projet tellement nouveau qu’il a même convaincu Alvaro Bautista de quitter Ducati pour lui. Comme le veut le règlement du WSBK, la base sera une machine de série. En voici quelques détails croustillants…

Le voile commence à se lever sur le futur missile Honda. Une nouvelle moto que l’on espère voir à l’occasion du Tokyo Motor Show qui ouvrira ses portes le 24 octobre prochain. On sait peu de choses sur la nouvelle CBR1000RR, qui est cependant promise par les dirigeants de Honda comme la super-moto la plus puissante. Il devrait s’agir d’une Fireblade complètement nouvelle, où chaque vis devrait être neuf. Contrairement à l’ancienne Superbike, cette machine n’aurait pas été conçue pour de confortables voyages sur les routes de campagne, mais plutôt pour la course.

Le projet de développement est sous secret absolu, seuls quelques chiffres clés ont fuité. Comme auparavant, la CBR sera propulsée par un moteur à quatre cylindres en ligne qui sera conforme à la réglementation antipollution Euro 5. Les dessins brevetés utilisent un calage variable des soupapes qui déplace les arbres à cames d’admission et d’échappement latéralement pour engager deux profils différents sur les deux arbres à cames. Le système breveté fonctionne également avec des linguets entre l’arbre à cames et les soupapes. Jusqu’à présent, Honda utilise des poussoirs à godet plus conventionnels dans le moteur Fireblade. L’alésage est augmenté à 81 mm, le modèle actuel, revendique 76 mm.

Les sites Web japonais annoncent que Honda respectera le système avec trois variantes de modèle. Le modèle de base est attribué à plus de 210 ch. Pour surpasser la Ducati Panigale V4 R, la déclinaison SP ou SP2 devrait atteindre plus de 221 ch dans la version de série. Le poids devrait être inférieur de 20% à ce qu’il est aujourd’hui. La spéculation concerne une nouvelle transmission. Les aides à la conduite sophistiquées vont de soi.

Les rétroviseurs sont conçus comme des ailerons dont la version Superbike ne tirerait aucun avantage. Par conséquent, des ailes supplémentaires doivent être fixées au carénage.

Alors que l’on pensait que la Fireblade 2020 serait présentée à l’EICMA de Milan en novembre, les Japonais estiment maintenant que le Tokyo Motor Show (24.10-4.11.19) sera le lieu de la présentation. La nouvelle moto sera présente en Superbike au sein d’une véritable équipe d’usine HRC avec Álvaro Bautista comme premier pilote. Le deuxième pilote serait le pilote japonais Takumi Takahashi.



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team