La première journée de la manche portugaise du Championnat du monde Superbike à Portimão a été particulièrement alléchante avec une nouvelle édition du duel Rea vs Bautista, séparés de seulement 7 centièmes de seconde au classement combiné après que les deux pilotes ont chacun dominé une séance d’essais libres.

Ce matin, pour la belle en FP3, Jonathan Rea a pu augmenter son rythme de 3 dixièmes, se ménageant un tout petit avantage d’un dixième sur un Álvaro Bautista chutant et un Loris Baz flamboyant ! Le pilote français avait clairement annoncé qu’il visait le Top 5 en Algarve et montre qu’il en a le potentiel (voir résultats ici).

Loris Baz disait hier soir : « Une première journée plutôt positive ! Il faisait très chaud. Cet après-midi, nous avons refait une simulation afin de nous préparer au mieux à la distance de la course, car c’est sur ce point que se fera la différence. Les pneus ont tendance à se détériorer très vite sur ce tracé et il faudra nous montrer vigilants dans les derniers tours. Je n’ai pas réussi à chasser un chrono plus rapide avec des pneus neufs, mais je pense que nous avons trouvé des choses pour le rythme. Demain, il s’agira de faire de bonnes qualifications et de choisir le bon pneu pour la première manche. Je crois que nous pouvons viser le Top 5, si ce n’est mieux ! »

La Superpole de 30 minutes s’est déroulée sous un soleil bien présent et, au bout de quelques tours, Álvaro Bautista inscrivait un chrono de 1’41.326, soit le meilleur temps du week-end jusqu’à présent, devant Sandro Cortese et Loris Baz. Incontestablement, la piste était rapide ce samedi midi…

Jonathan Rea était alors 7e, à 7 dixièmes, mais le pilote britannique n’en restait évidemment pas là et détrônait le Français pour la 3e place.

Un peu avant la mi-séance, Razgatlioglu se positionnait 2e à 0,28 seconde du fer de lance de Ducati tandis que la deuxième partie du top 10 était complétée par Tom Sykes, Reiterberger, Michael van der Mark, Alex Lowes et Chaz Davies.

Jonathan Rea produisait un premier effort à 7 minutes du drapeau à damier, se positionnant d’abord en 2e position avant de prendre le commandement en 1’41.143.

Álvaro Bautista tentait de répondre en ne concédant que 3/100 après le premier secteur, mais se voyait déjà relégué à près de 2/10 après le 2e secteur. Toutefois, au prix d’une attaque maximale dans les 2 tronçons suivants, le pilote Ducati reprenait le leadership en 1’41.098.

Loris Baz et Chaz Davies étaient alors en piste et avaient allumé les deux premiers partiels en rouge, mais le pilote français partait malheureusement à la faute, heureusement sans gravité, avant qu’à l’inverse le Britannique bondisse de la 13e à la 3e position !

Les dernières minutes voyaient tout d’abord les améliorations de Reiterberger et Rinaldi qui obtenaient respectivement les 3e et 4e places.

Dans la foulée, Tom Sykes, qui sera à nouveau avec BMW l’année prochaine, abandonnait sa 11e position au profit de la pole, en 1’40.483.

Marco Melandri intégrait alors le Top 5 avant que Sandro Cortese ne se positionne 2e.

In extremis, Alex Lowes plaçait sa Yamaha à la 3e place avant que Jonathan Rea ne coiffe tout le monde au poteau grâce à un 1’40.372, nouveau record du tour.

Leon Haslam s’emparait de la 4e position immédiatement après avant que Michael van der Mark ne conclue la séance à une modeste 10e position.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :