Loris Baz aurait pu quitter Portimao, qui était seulement son second meeting en WSBK cette saison, et comme remplaçant de Chaz Davies, avec un troisième podium pris dans les trois courses avec la Ducati Go Eleven. Mais dans la dernière joute, il a eu maille à partir avec Bautista et à force de se chamailler avec le Français, l’Espagnol s’est retrouvé par terre. Incident de course ? Les officiels ont dit non en étudiant une réclamation des gens de Honda qui ont été confortés dans leur démarche qui ne leur a cependant rien apporté de plus…

Car au classement, Bautista reste éliminé sur chute. Mais il y a tout de même un heureux dans cette histoire en la personne de Locatelli sur sa Yamaha qui s’affiche au troisième rang de cette dernière manche portugaise. Et Loris Baz ? Il n’est pas déçu, car tout de même quatrième : « je pense que c’était une excellente course » a-t-il dit. “Nous avons réussi à améliorer la moto, en trouvant une grande confiance sur la piste. Dommage pour ce qui s’est passé avec Alvaro dans la phase finale de la course, puisqu’il a chuté après notre contact ».

Le Français précise ainsi son approche des faits : « au cours de ce week-end, Alvaro et moi nous sommes dépassés vingt fois et à la fin, ce qui s’est passé est à considérer comme un accident de course. Il est allé long au virage 5, je suis entré, puis Alvaro a essayé de fermer et s’est retrouvé au sol. Dommage, mais c’est comme ça que ça s’est passé ». On rappellera que Honda a protesté contre Baz au motif qu’il était sur la ligne blanche lorsqu’il a dépassé Bautista à l’intérieur et entré en collision avec lui.

Alvaro Bautista (dos) et Loris Baz ont dû s'affronter tout le week-end

Loris Baz : “j’étais sur le podium et c’est ce qui compte pour moi”

« Entre nous deux, nous n’avons pas clarifié les choses, mais ce n’est pas grave » ajoute Loris Baz. « Je pense qu’il est le premier pilote à chuter après un contact avec moi, alors qu’il en a mis KO plusieurs dans sa vie. La dernière fois avec lui j’avais un pied plein de fractures. Mais je veux aller plus loin, étant donné que peu importe cette pénalité, j’étais sur le podium et c’est ce qui compte pour moi ».  La pige en WSBK de Loris Baz est théoriquement terminée. Mais au vu de ses prestations à Jerez et Portimao, qui sait ?

Loris Baz (à l'intérieur) et Alvaro Bautista



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz