WSBK Superbike 2021 : Comment peut-on laisser un pilote comme Loris Baz à pieds ?

par | 31 décembre 2020

De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Loris Baz, l’un des meilleurs pilotes de Superbike, n’a toujours pas de place sur la grille 2021. Ten Kate Yamaha cherche le budget, d’autres hypothèses sont en attente. « Je n’abandonne pas ».

« Pilote AAA disponible pour le Superbike 2021, très bonnes référence0s ». Cela semble impossible mais Loris Baz est toujours à pieds. Alors que même Chaz Davies a réussi à se caser avec la Ducati Go Eleven, le Français de 27 ans est le seul pilote classé qui n’a toujours pas de place garantie sur la grille du Championnat du monde. Il s’agit d’un garçon qui a terminé sur le podium à 18 reprises, avec deux victoires à son actif lorsqu’il était pilote d’usine Kawasaki. La saison dernière, avec Yamaha Ten Kate, il a terminé deux fois troisième, en réalisant des performances remarquables, notamment sur le tour chrono en qualification. Pendant tout le championnat, il a donné l’impression d’être sur le point d’imprimer sa marque, mais la balle est restée dans le canon. Le plus grand problème a été de gérer la durée de vie des pneus. Avec les tests et le travail des techniciens néerlandais, Loris Baz aurait pu aller au fond des choses. Au lieu de cela, à partir d’aujourd’hui, il ne sait même pas s’il aura une moto.

« C’était presque bon »

Dans l’interview vidéo exclusive en italien que vous pouvez voir ici, Loris Baz explique ce qui a mal tourné. « A la deuxième manche de la saison, tout était déjà presque en place, je devais renouveler l’accord (avec Ten Kate Yamaha, ndlr) mais quelque chose a mal tourné ». Les Néerlandais n’ont pas encore trouvé le budget nécessaire pour participer au championnat à un haut niveau, comme l’exige le blason d’une formation qui a collectionné un titre remporté en 2007 avec James Toseland et Honda.

L’espoir italien

Loris Baz nous raconte comment il vit ce moment difficile. « Je m’entraîne comme si je devais commencer les tests dans quelques jours. J’espère que dans les deux premières semaines de janvier, de bonnes nouvelles pourront arriver ». Ten Kate Yamaha n’est pas la seule opportunité : le talent savoyard s’entretient également avec l’Italien Motocorsa Ducati.

Heureusement, le championnat du monde 2021 ne débutera que fin avril à Assen : il reste du temps de résoudre la situation. « Je n’abandonne absolument pas ».
Bonne année, LB76 !

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi