De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

L’ex-championne du monde espagnole WSSP300 enfourchera la Ninja à Aragón. Premier test également pour Manuel Gonzáles, 17 ans.

Ana Carrasco, 22 ans, fait tomber une autre barrière. Il y a un an, elle a été la première fille à remporter un titre mondial en gagnant le Supersport 300, la catégorie d’entrée des motos de course dérivées de la série. Le 13 novembre 2019, elle franchira une autre étape, peut-être encore plus incroyable : elle pilotera la Kawasaki Ninja de Jonathan Rea, cinq fois champion du monde. La jeune femme qui a déjà surpassé les (nombreux…) pilotes masculins, va essayer la Superbike qui domine le championnat du monde depuis cinq ans. L’événement se déroulera au Motorland Aragón, où les meilleures équipes de Superbike seront impliquées dans la première étape de la préparation de la saison 2020.

Guerrière rose

La jeune fille de Murcia (Espagne) participera au Supersport en 2020, toujours avec Kawasaki, mais la voir, au moins pour une fois, sur la moto du “Cannibale” (88 victoires, 5 championnats du monde) sera une émotion formidable. « Ana est très petite, c’est le seul vrai problème auquel elle serait confrontée si elle décidait de rouler en Superbike », est la conviction de l’Irlandais de 32 ans. « Elle a déjà amplement démontré qu’elle est une pilote talentueuse ; on ne gagne pas le Championnat du Monde par hasard, dans aucune catégorie. Je serai sur le bord de la piste, je veux juste profiter de ce moment. »

Une première également pour Manuel Gonzáles

Kawasaki fera également goûter la Superbike à Manuel Gonzáles, qui a remporté cette année la couronne du Supersport 300, devenant ainsi le plus jeune Champion du Monde de tous les temps, à 17 ans et 25 jours. L’étoile montante madrilène, successeur d’Ana Carrasco, pourra se faire une idée du potentiel de la catégorie supérieure : s’il continue à ce rythme, il pourrait bientôt y arriver pour faire carrière. Rappelons que dans l’histoire du Superbike, il y a déjà eu des cas de vainqueurs très précoces : en 1996, Takuma Aoki a gagné la deuxième course à Sugo au Japon, à l’âge de 18 ans et 5 mois.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :