De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Álvaro Bautista roule en avant-première à Imola, seul, comme ce fut le cas en Aragón. La Ducati exploite une règle souhaitée par les adversaires !

Álvaro Bautista a roulé à Imola , avec la V4R Superbike et le soutien de l’équipe officielle Ducati, renforcée par du personnel du département course, situé à seulement 50 kilomètres. Chaz Davies participait évidemment aux tests. Les deux «usines» rouges ont roulé à huis-clos, à seulement 17 jours de la manche du Mondial (11-12 mai). Cela était déjà arrivé à la veille du troisième round au Motorland d’Aragón. Mais les tests n’ont-ils pas été interdits du début à la fin de la saison de course ? Comment est-il possible que tout cela soit régulier ? Beaucoup de lecteurs nous demandent. Voici la réponse.

COMMENT FONCTIONNE LE “RÈGLEMENT DES 8 JOURS”

Tourner seulement seize jours avant la course du Mondial, dans des conditions météorologiques présumées similaires, constitue un avantage évident. Ducati profite des nouvelles procédures introduites cette saison. Dès la première course européenne (Aragón), tous les pilotes ont bénéficié d’un bonus de huit jours d’essais à dépenser où et comment leurs équipes respectives le souhaitent. La première des huit sessions a été utilisée avec les tests d’Imola par Bautista et Davies. Les deux journées en Aragón ne comptent pas : elles ont été utilisées avant le début de la phase européenne ! Donc, les deux pilotes en ont encore sept de disponibles. Deux seront prises les 29 et 30 mai à Misano, où Ducati a réservé la piste, mais la prête également à ses adversaires, qui seront présents en masse. La manche de Saint-Marin aura lieu les 22 et 23 juin. La seule limite : vous ne pouvez pas tourner la semaine avant la course.

BAUTISTA DISPOSERA DE CINQ AUTRES BONUS

Les équipes de Superbike, y compris Ducati, rouleront également à Portimao les 24 et 25 août, en préparation de la manche portugaise (8 au 9 septembre). Mais ces deux jours ne comptent pas car il s’agit d’un test Dorna. Par conséquent, à l’exclusion de Misano et de Portimao, Ducati aura la possibilité de faire rouler Álvaro Bautista pratiquement n’importe où. Il est presque certain que des tests (un ou deux jours) seront organisés en prévision de Donington (3-4 juillet) et de Magny-Cours, où le championnat du monde se déroulera du 28 au 29 septembre. Ce sont des pistes sur lesquelles Bautista a peu de références (Donington) et n’a jamais couru (Magny-Cours). En théorie, Ducati pourrait également se rendre à Laguna Seca, mais avec Donington prévu pour le week-end précédent, la logistique est presque impossible. Mais selon le règlement, cela serait conforme…

POURQUOI TELLEMENT DE TESTS ?

Une autre question : pourquoi le MotoGP a-t-il considérablement réduit le nombre de journées d’essais alors qu’en Superbike, on tourne à go-go ? Dorna, pour la trêve hivernale, a obligé chaque équipe à indiquer un seul continent de test pour éviter les déplacements sur des circuits distants. Ils ont tous choisi partout en Europe, à l’exception de Honda Moriwaki Althea, qui a indiqué Buriram, en Thaïlande. Mais après la première course européenne, comme mentionné, il n’y a plus de limite. Vous pouvez aller n’importe où. Pendant huit jours !

8 JOURS ? LES JAPONAIS LES DEMANDENT !

L’aspect grotesque de cette histoire est que la “règle des 8 jours” n’est pas une règle destinée à avantager Ducati. Ce sont les Japonais qui ont demandé à avoir le champs libre. Tout cela en vue des 8 heures de Suzuka : lorsque les pilotes de Yamaha, Kawasaki et Honda iront faire les essais programmés pour le point culminant de l’Endurance Mondiale, chaque jour comptera pour huit séances. Le lien entre l’Endurance et le Superbike n’est toutefois pas très clair : les règles sont très différentes et les motos qui roulent aux 8 Heures n’ont pas grand chose en commun avec celles du Championnat du Monde Superbike. Suzuka ne fait pas partie du calendrier Superbike, et même aux 8 Heures, les essais 2019 seront soumis à des quotas. Mais c’est au MSMA, l’association des constructeurs impliqués en compétition, que cela a été décidé. Ainsi soit-il…

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

Crédit photo: Stefano Calamelli 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams :