Si vous avez aimé de road trip de Johann Zarco sur l’antique Ducati Darmah 900 SS d’un ami alors vous allez adorer le périple de Scott Redding à … Bicyclette ! 360 kms ont ainsi été avalés à la seule force des jambes entre Jerez, le dernier rendez-vous en date consommé au calendrier du championnat WSBK, et Portimao qui sera le meeting de la catégorie de week-end. Et à écouter l’Anglais, cette tranche de vie aura été plus qu’intéressante…

« Je l’ai fait parce que j’ai toujours aimé les défis. Vous avez la possibilité de pédaler de l’Espagne au Portugal, en voyant de beaux paysages. Je n’aime pas m’asseoir sur la plage pendant trois jours. J’aime les aventures. Tu n’as qu’une vie »… Voici les mots d’un Scott Redding qui a donc fait la distance séparant Jerez de Portimao à vélo. Accompagné du photographe officiel d’ Aruba.it Racing Ducati, Matteo Cavadini, il a pris plaisir à cette expérience unique pour un pilote officiel Ducati classé troisième dans un championnat du monde… « Cela m’a permis de rester un peu dans le rythme de la compétition.  Physiquement, je me sens plutôt bien. Je ne me sens pas plus mal qu’après la semaine dernière. C’était juste une longue journée en selle, à pédaler, alors que les gens avaient une longue journée en voiture. C’est un peu différent pour moi. Je me sens bien. Je vais prendre un jour de congé et je pense que nous serons prêts à repartir ».

Le pilote de 28 ans ajoute sur Solomoto.es : « vous ne pouvez pas toujours faire ce que font les autres et si vous faites quelque chose que les gens pensent être fou, c’est bien. Pour moi, ce n’est pas fou. J’ai utilisé ce temps pour penser à beaucoup de choses, me détendre, profiter, bronzer, et ça a été super ».

Redding

Redding : “il est bon de vous vider l’esprit

Et « penser à beaucoup de choses », c’était aussi digérer le drame de Dean Berta Viñales qui a endeuillé le meeting de Jerez : « après le week-end au WorldSBK à Jerez, avec la perte de Dean Berta Viñales, ça a été bien de traiter certaines choses parce que ça m’a vraiment touché le cœur et ça m’a fait très mal. C’était bien d’avoir ce temps. Peut-être que si nous l’aurons à nouveau dans le futur, nous pourrons faire ce voyage en mémoire de Dean. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve ».

Le voyage a donc également eu un impact positif sur le plan mental. « Pensez aux heures… Je pense que c’était 12 heures lundi sur le vélo. Vous pouvez penser et digérer beaucoup de choses. Vous avez de nombreuses heures de silence et il est bon de vous vider l’esprit. Vous devez travailler à votre façon dans la vie ».

Celui qui relever un défi chez BMW en 2022 termine en n’excluant pas de renouveler l’expérience  avec plus de compagnons de voyage : « je le referais sans hésiter. Disons que c’était le test et si nous en avons l’opportunité à l’avenir, je pense qu’il y a beaucoup d’autres personnes qui aimeraient nous rejoindre ». A suivre ?

Redding



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team