Loris Baz avait fait sensation la semaine dernière à Jerez en jouant aux avant-postes dès sa première pige sur la Ducati Go Eleven, bien différente de la Panigale V4R qu’il a utilisée cette saison en MotoAmerica, qui était en Dunlop. Mais à Portimao, au terme de la première course, il a carrément impressionné en s’offrant tout simplement le podium. De quoi faire réfléchir le paddock du mondial Superbike en vue de 2022 ?

Loris Baz a fait le boulot ce samedi à Portimao et ce n’est rien de le dire. Le Français a offert à l’équipe cliente Ducati son deuxième podium de la saison. Comme remplaçant du titulaire Chaz Davies, ce n’est pas si mal. À Jerez, le pilote de 28 ans avait obtenu deux solides résultats dans le top 10. Cette fois, le voici sur la troisième marche du podium de Portimao, conquise depuis un départ du neuvième plot sur la grille de départ.

« Mais avec la Superpole, je me suis compliqué la vie. Je ne m’attendais pas à ce que le pneu de qualification actuel soit si difficile à utiliser », a déclaré Loris. « Cela donne l’impression que la moto est différente et je n’y étais pas habitué. Il m’a fallu cinq à six tours pour m’y adapter. J’aurais probablement été plus rapide avec un pneu de course. »

Loris Baz : “je suis ici en vacances et me voilà sur le podium

Baz est sorti huitième du premier tour et a dépassé Garrett Gerloff (Yamaha), Andrea Locatelli (Yamaha), Michael Rinaldi (Ducati) et Leon Haslam (Honda) pour faire face à Álvaro Bautista (Honda) dans les huit derniers tours et ainsi se battre pour la dernière place du podium. Lorsque l’Espagnol a chuté dans le dernier tour, le pilote Ducati a hérité de la troisième place bien méritée.

« Je savais que j’avais un très bon rythme de course et que l’usure des pneus était sous contrôle. Je suis ici en vacances et me voilà sur le podium maintenant », a souri Baz. « Il était clair pour moi que la moto serait compétitive. Je n’étais pas sûr du temps qu’il me faudrait pour m’habituer à la moto et aux pneus. Je ne m’attendais certainement pas à monter sur le podium lors du deuxième meeting. Nous nous sommes vu quelque part entre la 7e et la 9e place. Après tout, c’est un championnat du monde avec un haut niveau, surtout en fin de saison où c’est encore plus compact ». Mais que va nous réserver Loris Baz ce dimanche en WSBK ?

Loris Baz se réjouit de la 3ème place à Portimao

WSBK Superbike Portimao J2 : classement

Portimao Razgatlioglu



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz