De Diana Tamantini / Corsedimoto.com

Tito Rabat effectue ses premiers tours de piste sur la Ducati Panigale V4 R. Malgré le brouillard, débuts positifs à Misano. “Je me suis beaucoup amusé”.

Premiers kilomètres en selle sur la Panigale V4 R pour Tito Rabat. Après la pluie à Jerez, le brouillard qui est apparu à Misano a suscité beaucoup d’inquiétudes, mais en fin de compte, tout s’est arrangé pour le mieux. Le nouveau pilote du Barni Racing a finalement pu établir son premier contact avec sa nouvelle moto sur la piste italienne, en effectuant 70 tours. Aucune référence de temps n’a été rendue publique, mais c’est un premier pas positif pour l’ancien champion Moto2 : le défi d’être un prétendant à la victoire a déjà commencé.

Ducati a également été très actif aujourd’hui sur le Misano World Circuit avec le nouveau duo Aruba.it Racing, à savoir les confirmés Scott Redding et Michael Rinaldi, plus le pilote d’essai Michele Pirro. Mais surtout pour Tito Rabat, il était important de profiter de cette journée pour commencer à comprendre sa Panigale, qui est à 99% la même que la moto d’usine (parole de Barnabò). Après la malchance de la fin janvier en Espagne, le travail avec les garçons du Barni Racing Team a officiellement commencé en rassemblant des informations utiles.

“Ma première impression avec la nouvelle équipe et la nouvelle moto a été positive”, a souligné Esteve Rabat à la fin de la journée. “Si je dois être honnête, malgré les conditions météorologiques, je me suis beaucoup amusé aujourd’hui à rouler et à essayer certaines choses avec la moto. J’ai pu découvrir un peu la Ducati Panigale V4 R, où se situait ma limite lors de la première approche, et où je pouvais commencer à travailler. Ce n’était pas trop mal, car ce n’était que la première étape. J’attends avec impatience le prochain test pour continuer à m’améliorer car j’ai vu que nous pouvons être compétitifs”.

“Les conditions météorologiques ne nous ont pas aidés, cette fois encore”, a ajouté Marco Barnabò. “Nous aurions aimé faire quelques modifications sur la moto pour l’adapter au style de Tito. Compte tenu des températures froides et du temps limité dont nous disposons, nous avons préféré faire le plus grand nombre de tours possible. Nous avons fait des runs assez longs, à un rythme constant et en constante amélioration : c’est cet aspect qui me rend confiant pour l’avenir. Tout a bien fonctionné sur la moto et il y a une bonne ambiance dans l’équipe, donc nous rentrons chez nous avec des sentiments positifs”.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Diana Tamantini



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat