Après deux tests rendus improductifs à cause de la pluie en fin de saison dernière, le circuit de Jerez de la Frontera accueille aujourd’hui et demain le premier test de la saison Superbike 2023.

Bien que privées, les cinq équipes d’usine sont présentes à ces journées d’essais, à commencer par Aruba.it Racing – Ducati avec le champion en titre Álvaro Bautista qui arbore fièrement le numéro 1 sur sa Panigale V4R.

Ouverte à 10h00, la piste andalouse est restée silencieuse pendant un long moment ce matin en raison du froid qui règne actuellement sur l’Europe en général, auquel l’Espagne n’échappe pas malgré le beau soleil qui illumine aujourd’hui la ville du Xérès.

 

 

De fait, il faisait 6° ce matin et ce n’est qu’à 11h10 que le fer de lance de Ducati a donné le signal de départ en quittant son box pour prendre la piste, inscrivant ainsi la première référence en 1’52.372.

 

 

On rappelle que, pour avoir un ordre de grandeur question chronos, Toprak Razgatlioğlu (Pata Yamaha WorldSBK Team) a réalisé la pole position en 1’38.512 en 2021.

Dans la foulée d’Álvaro Bautista, son coéquipier Michael Ruben Rinaldi puis Danilo Petrucci (Barni Spark Racing Team) et Philipp Öttl (Team GoEleven) sont sortis de leur box, Petrux réalisant 1’50.581 dès son premier tour.

 

 

Ont suivi Florian Marino (sur la Kawasaki officielle) et Remy Gardner (GYTR GRT Yamaha WorldSBK Team) alors que Michael Rinaldi prenait la tête des opérations en 1’43.484, puis Loris Baz (Bonovo Action BMW) ainsi que plusieurs pilotes Supersport pendant que Alvaro Bautista affichait 1’41.584.

Actuellement, presque tout le monde est en piste et c’est Toprak Razgatlioğlu qui mène le classement de 18 millièmes, en 1’39.855, un chrono déjà intéressant et qui promet un après-midi très disputé alors que les Kawasaki officielles de Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) et Alex Lowes n’ont toujours pas démarré…

Rendez-vous ce soir pour le résumé de la journée !

 

Tous les articles sur les Pilotes : Toprak Razgatlioglu