Dominique Aegerter obtient sa 13e victoire dans la course 2 et pose une option sur son deuxième titre mondial. Super De Rosa avec Ducati.

Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Avec une super victoire, la treizième de l’année, Dominique Aegerter a mis la main sur un doublé dans le championnat du monde Supersport. Sur la ligne d’arrivée de la plus belle course de ces dernières années, le pilote suisse de 32 ans a devancé la Ducati d’un très bon Raffaele De Rosa et la Kawasaki du Turc Can Öncüu. Avec Lorenzo Baldassarri coulé par une pénalité de long tour et seulement septième, cela semble être le tournant du championnat pour Aegerter. Il a maintenant une avance de 45 points sur Baldassarri, mais il reste six batailles à mener.

 

 

Quelle mêlée !
Sur le circuit de Portimão, les règles techniques « Next Generation » établies pour équilibrer les performances de motos très différentes, de la 600 à quatre cylindres à la 955 à deux cylindres, semblent avoir atteint le calibrage optimal. Les monologues de Yamaha auxquels nous avions assisté dans presque toutes les manches précédentes ont fait place à une véritable mêlée. Dix coureurs se sont entassés sur quelques mètres de piste pendant la quasi-totalité des 17 tours de la course. L’épisode qui a brisé le groupe (et peut-être le championnat du monde…) à cinq tours de la fin : Lorenzo Baldassarri a heurté la MV F3 800 du Finlandais Nikki Tuuli, qui a perdu le contrôle et a fini sous les roues de Stefano Manzi. Le vainqueur de la course 1 était coincé et ne pouvait rien faire pour éviter l’impact. Manzi et Tuuli ont été pris dans l’enchevêtrement, heureusement sans aucun dommage physique. Baldassarri est resté en piste, septième, et a également dû purger la pénalité, ce qui l’a empêché de se catapulter en tête.

 

 

Sprint palpitant
Verdict du dernier tour : Dominique Aegerter a sprinté comme une furie dans le premier virage, surprenant Federico Caricasulo qui avait mené le peloton pendant longtemps sur sa rapide Ducati. Dans la partie la plus ondulée, Caricasulo lui-même a été dépassé par Raffaele De Rosa, perdant tellement la trajectoire que Can Öncü a pu également le surprendre. Dans le sprint de la dernière ligne droite, il lui manquait cinq millièmes pour s’emparer au moins de la troisième marche du podium. De Rosa a porté la Ducati à la deuxième place, le résultat d’un dépassement courageux et parfait. « Mais ce n’est pas le moment de faire la fête », a déclaré le Napolitain, rappelant le très grave accident dont Victor Steeman a été victime samedi.

 

 

Résultats de la Course 2 des WorldSBK Supersport à Portimão :

Crédit classement : WorldSBK.com

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

Tous les articles sur les Pilotes : Dominique Aegerter