Avec désormais de lourdes responsabilités sur la Kawasaki quintuple Championne du Monde Superbike, Alex a très bien assuré et a obtenu un bon classement final malgré une météo délicate.

La piste de Jerez a connu un temps changeant et une surface souvent humide pendant ces tests, durant presque toute la première journée et une grande partie de la deuxième. Alors que le revêtement avait commencé à sécher le dernier jour, le quintuple Champion du Monde Johnny Rea a fini par être le plus rapide de tous, avec un meilleur tour en 1’40.983. Lowes était quatrième au classement général en 1’41.642 à la fin des essais et à 0,659 seconde de Jonathan. Entre les deux Kawa ne parvenaient à s’intercaler que Razgatlioglu (Yamaha) en 1’41.214 et Redding (Ducati) en 1’41.407.

Selon Alex Lowes, « C’était un très bon test et je suis heureux d’avoir pu rouler dans des conditions mixtes. J’ai été rapide dans des conditions humides et de piste séchante et je commence à me sentir beaucoup plus à l’aise sur la moto. »

« J’ai vraiment apprécié et je sens que nous faisons quelques pas dans la bonne direction avant Phillip Island. Je sens que j’ai une bonne position de conduite maintenant, une que je peux garder. »

« Nous n’avons pas eu beaucoup de temps de piste sèche, mais je me sens certainement plus à l’aise que lorsque je suis arrivé ici, donc c’est positif. Chaque fois que vous roulez sur une nouvelle piste, c’est génial et Montmeló est une nouvelle addition au calendrier. Il sera important de faire autant de tours que possible et de bien comprendre la moto. Tout temps de piste est important pour me permettre de continuer à renforcer ma confiance pour la première course. C’était un très bon test et je suis heureux d’avoir pu rouler sur la moto dans des conditions différentes. »

« J’étais rapide dans des conditions humides et sèches et je me sens beaucoup plus à l’aise sur la moto maintenant. Les conditions s’amélioraient de plus en plus, mais ce n’est jamais devenu parfait. Pour un test réel, les conditions n’étaient pas vraiment bonnes, mais pour moi, elles étaient idéales. Quand on s’habitue à une nouvelle moto, il faut essayer beaucoup de choses pour bien la comprendre. »

« Mercredi, j’ai fait quelques tours sur le mouillé et avec quelques petits changements, je me suis senti très bien sur la moto et le jeudi matin aussi. Quand les conditions se sont améliorées, je suis passé très tôt aux slicks, parce qu’on peut avoir de telles conditions dans une course. »

« La Kawasaki m’a donné de bonnes sensations dans toutes les conditions. Plus tard, quand ça a été complètement sec, j’ai expérimenté quelques modifications du châssis, mais il n’y avait pas vraiment grand-chose à essayer. »

« Dans l’ensemble, je me suis senti encore mieux et je suis très heureux des tours que nous avons faits à Jerez. Nous avons également testé les démarrages parce que le système ne m’est pas encore familier. »

« J’ai fait modifier un peu la position assise et les réglages. Quand je vais sur la piste maintenant, je sens que c’est « ma moto ». Mais il ne s’agissait en réalité que de changements minimes. À notre niveau, ce sont parfois de petites choses qui font un grand changement. »

Pour Marcel Duinker, chef d’équipe d’Alex Lowes, « Peut-être que 75% de notre temps de piste lors de ce test a été humide, mais cela nous a donné l’occasion de laisser Alex avoir une première impression de la ZX-10RR dans ces conditions. C’était très positif. »

« Dès la première sortie, il a senti que la moto se comportait très bien. Il a fait deux sorties et seulement huit tours rapides et il est passé premier. Ce qui m’a fait plaisir, c’est qu’il m’a dit : “OK, ça suffit sur le mouillé parce que je sais comment la moto se comporte et est performante”. »

« En fin de matinée jeudi, la piste a commencé à sécher et nous sommes sortis, d’abord en pneus pluie, puis en slicks. Bien que les conditions à ce moment-là l’aient rendu cinq secondes plus lent que dans des conditions sèches normales, Alex est de nouveau arrivé en tête des feuilles de temps. Il a montré beaucoup de potentiel et de confiance dans la moto, quelles que soient les conditions. Encore un jour de piste pour la semaine prochaine et ensuite nous partons pour Phillip Island. »

 

 

Photos © Kawasaki

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes