Ducati est un de ses constructeurs pour qui la compétition est quelque chose d’essentiel. Non seulement du point de vue de l’image, de l’aura, mais aussi sous l’angle industriel et économique. La course n’est pas une danseuse qui coûte cher, mais un investissement de tous les instants pour les futures motos à acheter dans les concessions. Une logique et un lien solide que Chaz Davies, pilote officiel de Borgo Panigale en WSBK confirme.

Si Ducati est en MotoGP et y investit autant, c’est que l’expérience qu’il en retire est très importante dans sa stratégie industrielle et commerciale. Une philosophie que son pilote en WSBK Chaz Davies loue sans réserve.

Bien que Ducati soit un constructeur modeste en termes de volume de production, avec seulement 53 000 unités vendues, ce qui est loin des scores affichés par Honda, Yamaha, Kawasaki ou encore Suzuki, le constructeur de Bologne est à la pointe dans le Championnat du Monde MotoGP et en Superbike. L’année dernière, Ducati a terminé deuxième des deux séries, derrière Honda en MotoGP et à la suite de Kawasaki en WSBK.

Avec un regard sur le Superbike extrêmement radical, il devient clair que Ducati utilise les connaissances du MotoGP pour réussir dans le WSBK. Cette carte maîtresse sera-t-elle nécessaire à l’avenir pour réussir dans le Championnat du Monde Superbike ? « Sans aucun doute. Oui », affirme Chaz Davies, dans une interview accordée à “Motorsport-Total.com“.

Le Gallois salue la stratégie Ducati : « les connaissances du MotoGP sont utilisées dans le Championnat du Monde Superbike. Le Championnat du Monde Superbike est la meilleure plate-forme pour améliorer les machines de la série. Le résultat est la Panigale R ou la Panigale V4 R qui sont les résultats du travail dans le Championnat du monde de Superbike. Ce que nous apprenons dans le Championnat du monde de Superbike va directement dans la série. »

« D’un autre côté, nous bénéficions des connaissances du MotoGP. Je pense que c’est la bonne façon. Pourquoi en serait-il autrement si vous détenez ces informations du MotoGP ? », se demande Davies. « Il est logique que cette expérience puisse également être utilisée en Superbike et soit ensuite utilisée sur la machine de série. »

« Tout le monde veut piloter la meilleure moto possible avec les meilleures technologies possibles. Si vous avez les connaissances, pourquoi vous en passer ? Ducati est très intelligent. Il y a beaucoup de gens intelligents qui travaillent pour Ducati qui nous a construit cette grande moto – la V4R. Cela est dû en grande partie au bon travail en MotoGP », explique Davies.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team