De Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Le double champion du monde n’a pour le moment pas de MotoGP 2020 disponible, mais en Superbike il y a une Kawasaki pour lui. C’est le rêve de Manuel Puccetti.

Johann Zarco, êtes-vous intéressé par une Kawasaki pour gagner en Superbike ? En marge des essais de Portimão, le nom du pilote français qui quittera la KTM et qui n’a pas de MotoGP pour 2020 rebondit à chaque virage. Si le Français veut revenir dans le jeu en visant des podiums et des victoires, la solution est à portée de main : il suffit d’appeler. Le team Puccetti Racing, par exemple, pourrait proposer le même package technique que pour Toprak Razgatlioglu, un pilote turc de 22 ans qui sera chez Yamaha officiel à la fin de la saison et a dominé la première journée d’essais à Portimão. Lors de la deuxième saison dans la catégorie supérieure, Toprak est déjà grimpé sept fois sur le podium, jouant la victoire contre Jonathan Rea à quelques reprises.

CE QUI SERAIT POSSIBLE….
Si un pilote avec de grandes perspectives mais encore un peu vierge comme Toprak court à ces niveaux, que pourrait faire avec le même package technique un pilote comme Johann Zarco, qui avec la Yamaha MotoGP jouait avec les meilleurs de la catégorie supérieure ? Manuel Puccetti se pose cette question depuis quelques jours déjà. Et il est probable qu’il y a déjà eu quelques touches le pilote français. Mais Johann Zarco, pour des raisons évidentes, veut d’abord vérifier quelles sont les perspectives qu’il pourrait encore avoir en MotoGP, peut-être comme pilote d’essais de luxe. Puccetti Racing est une antenne de Kawasaki Europe et a déjà Elf–Total parmi ses principaux sponsors : le pétrolier français pourrait devenir un bon allié pour entamer une négociation. Mais Dorna est aussi très intéressée : un Français de haute lignée comme Johann Zarco serait une aubaine pour le promoteur de Magny-Cours et jouerait aussi sur le front des intérêts télévisuels, qui est l’axe principal de l’organisation espagnole. Pour l’instant, ce n’est un rêve de fin d’été, mais qui sait ?

TEST PORTIMÃO, PAS DE CHANGEMENT
De son côté, Manuel Puccetti profite de la domination de Toprak Razgatlioglu lors de la première journée d’essais en cours à Portimão. Dans la matinée, le Turc a abaissé d’une demi-seconde le record de piste. Dans l’après-midi, avec une piste beaucoup plus chaude, il n’y a pas eu de changements majeurs (Voir résumé ici). Ce dimanche auront lieu les deux dernières séances.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

 

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams :