Premier dès la FP1, premier en qualification et, au passage, premier en FP3, sur le papier Tony Arbolino fait figure de grand favori pour ce Grand Prix de Grande-Bretagne Moto3.

Déjà vainqueur au Mugello et à Assen, le jeune prodige italien a effectué sa rentrée de demi-saison avec une 3e place à Brno puis une 2e position en Autriche. Le pilote VNE Snipers va-t-il compléter cette série prometteuse avec une victoire à Silverstone ?

Évidemment, ils sont exactement une trentaine à ne pas l’espérer…

Pour cette course de 17 tours, le ciel est relativement dégagé, avec des températures très accueillantes de 28° dans l’air et 37° au sol.

Voici quelques références disponibles:

Silverstone Moto3™

2018

2019

FP1

2’15.489 Philipp Öttl

2’12.008 Tony Arbolino

FP2

2’14.257 Tony Arbolino

2’12.224 Albert Arenas

FP3

2’16.621 Jakub Kornfeil

2’11.844 Tony Arbolino

Q1

XXX

2’12.647 Kaito Toba

Q2

2’13.292 Jorge Martin

2’11.631 Tony Arbolino

Warmup

2’18.760 Marco Bezzecchi

2’12.399 Arón Canet

Course

XXX

Record

2’12.440 Jorge Navarro (2012)

2’11.631 Tony Arbolino

Les pilotes ont majoritairement choisi les pneus médiums.

A l’extinction des feux rouges, Tony Arbolino s’élance le mieux et crée immédiatement un écart d’une demi-seconde sur le peloton emmené par Lorenzo Dalla Porta.

Ce dernier revient toutefois rapidement au contact et s’empare même du leadership avant la fin du premier tour.

Derrière les 2 hommes, on trouve alors John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing), Ayumu Sasaki (Honda, Petronas Sprinta Racing), Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia), Raul Fernández (KTM, Angel Nieto Team), Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse), Celestino Vietti (KTM, Sky Racing Team VR46) et Romano Fenati (Honda, Snipers Team). Arón Canet, 2e au championnat,  (KTM, Sterilgarda Max Racing Team) est 12e.

John McPhee parvient un temps à se positionner 2e avant de recéder cette position à Tony Arbolino.

Arón Canet (KTM, Sterilgarda Max Racing Team) se fait faucher par Albert Arenas (KTM, Angel Nieto Team) lors du 3e tour.

Le pilote de Max Biaggi repart mais le classement du championnat pourrait se voir modifier…

En tête, personne ne parvient à s’échapper d’un petit train composé de 13 pilotes, et les dépassements, essentiellement pour la 2e place derrière Lorenzo Dalla Porta, se font à l’aspiration.

Tony Arbolino reprend le commandement à 11 tours de l’arrivée pendant que Darryn Binder (KTM, CIP-Green Power), parti 17e, poursuit sa remontée en intégrant le top 10.

Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) s’empare du leadership un tour plus tard, comme il l’avait fait au Grand Prix de France avant de chuter lourdement.

Dès lors, les dépassements se font à chaque virage et dans chaque ligne droite, ce qui laisse la course, généralement sous la direction de Tony Arbolino ou Lorenzo Dalla Porta, complètement ouverte à 8 tours du drapeau à damier.

Romano Fenati (Honda, Snipers Team) chute dans le virage #14 et abandonne.

Pendant quelques tours, les positions se stabilisent, Lorenzo Dalla Porta menant devant Tony Arbolino et John McPhee, mais Marcos Ramírez (Honda, Leopard Racing) vient se mêler à cette lutte pour le pouvoir en se positionnant provisoirement en tête à 5 tours de la ligne d’arrivée.

A l’entame du dernier tour, Lorenzo Dalla Porta se présente en tête détaché de 5 longueurs devant Tony Arbolino. La jonction est néanmoins faite après 2 virages et Marcos Ramirez s’empare du commandement devant son coéquipier. Tony Arbolino attaque alors avec succès Lorenzo Dalla Porta mais Marcos Ramírez en a profité pour se présenter en tête à l’arrivée pour la 2e fois cette saison, après Barcelone.

Le pilote espagnol quittera la catégorie en fin d’année pour s’aligner avec l’American Racing Team en Moto2 en 2020.

Au championnat, Lorenzo Dalla Porta mène avec 171 points devant Arón Canet 157 et Tony Arbolino 133.

Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne Moto3 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marcos Ramirez

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing