Il serait facile de dire que Toprak Razgatlioglu est fort comme un Turc, puisque, justement, il est le compatriote, comme d’ailleurs le protégé, de Kenan Sofuoglu. Mais l’espoir de 23 ans freine aussi comme un bûcheron au guidon de sa Yamaha R1. La preuve avec cette vidéo prise lors des tests en Catalogne…

Ses adversaires sont prévenus. Pour piquer Toprak Razgatlioglu au freinage, il faudra se lever de bonheur et avoir un gros cœur. Le Turc a subi une chute ce matin du deuxième jour des tests WSBK en Catalogne, mais il s’en est sorti indemne et a repris le collier.

Révélé par Kawasaki, Yamaha est heureux de récupérer cette pépite. Un enthousiasme que l’on retrouve dans ce commentaire de Paul Denning, chef d’équipe de la structure qui gère la Yamaha officielle sur la piste. Ce dernier a plus de 20 ans d’expérience. Dans le passé, il a occupé le même rôle en MotoGP, lorsque la même équipe Crescent gérait la Suzuki officielle sur la piste. ” J’ai vu tellement de champions piloter fort, mais ce gars a vraiment quelque chose de spécial “, a-t- il commenté sur Toprak Razgatlioglu.  “ Pour le voir en dehors de la piste, il semble une sorte de facile à vivre, mais quand il va sur la piste, c’est incroyable. Prendre les freins comme ça à plus de 300km/h est quelque chose de spécial ... “. A vous d’en juger !