C’est une pige que Lucas Mahias regrettera sans doute toute sa vie, puisqu’une main amputée de son petit doigt la lui rappellera constamment. Le Champion du Monde Supersport français comptait bien profiter d’une expérience originale avec une MotoE dans le cadre du Grand Prix de Valence. Une opportunité, aussi, pour lier des contacts dans le milieu. Mais l’expérience a tourné court avec une violente chute…

Le pilote de Supersport Lucas Mahias venait ainsi de se blesser gravement au petit doigt de la main droite lors de cette prestation en MotoE au Grand Prix de Valence. Il est rapidement devenu évident que le pilote Kawasaki devait se résigner à une amputation : « le petit doigt de ma main droite était assez abîmé », a expliqué Mahias.  « J’ai subi deux interventions chirurgicales. En Espagne, l’amputation a eu lieu jusqu’à la première partie. De retour en France, le doigt n’était pas du tout beau et après avoir consulté mon médecin, j’ai décidé de me faire amputer de la seconde. »

Plus que par cette issue peu réjouissante, le trentenaire était surtout contrarié d’avoir raté les premiers tests de l’intersaison. « J’ai dû sauter le test de Jerez après le crash en MotoE. Ce n’était pas facile de voir les temps au tour dans le test uniquement en live timing » a commenté Mahias sur Speedweek. « Au moins, cet accident ne s’est pas produit au milieu de la saison. Néanmoins, ce n’est pas une situation facile, j’avais quelques plans pour l’hiver. Je serai définitivement en forme pour le prochain test et prêt pour la nouvelle saison, avec un petit petit doigt…» Au moins l’humour n’est pas perdu !



Tous les articles sur les Pilotes : Lucas Mahias