C’est le Supersport qui ouvre la série de courses de ce samedi en Indonésie, et par des conditions bien différentes de ce que les pilotes ont connu jusque-là sur le tracé de Mandalika. Le vent s’est en effet levé, le ciel s’est chargé de nuages et la pluie tropicale est à présent redoutée sur la grille de départ dominée par les Ducati. Le leader du championnat Bulega la commande en effet devant Caricasulo et la Kawasaki d’Öncü. Tuuli et sa Triumph, Schroetter et sa MV Agusta comme De Rosa avec sa Ducati suivent, si bien que pour les Yamaha, ça s’annonce plus compliqué que le week-end passé à Phillip Island

Cela étant dit, les gouttes de pluie commencent à être décelées sur les caméras, et le carénage de la première R6, mise au septième rang par Van Straalen. Manzi est seulement dixième devant McPhee. Debise est douzième. Le départ va être donné alors que les conditions s’aggravent. Le vent souffle avec de fores bourrasques. La pluie semble inéluctable. Le bitume étant encore sec, les pilotes sont en slick pour les 18 tours prévus.

La meute est lâchée avec Öncü en leader au premier virage. Caricasulo, Tuuli, vainqueur ici l’an passé, Spinelli et De Rosa suivent. Bulega est seulement sixième. Les pilotes sont autorisés par la direction de course à rentrer au box pour changer pour une moto en pneu pluie au cas où les conditions de dégraderaient encore un peu plus. Après le premier tour, Manzi est sixième devant Bulega visiblement peu à l’aise. Öncü réalise le meilleur chrono en tête.

Après trois tours, Öncü veut s’échapper mais Tuuli s’accroche dans son sillage sous la seconde avec sa Triumph. Caricasulo est à 1s4 devant Spinelli et De Rosa. Manzi huitième est en duel avec Bulega septième à déjà 5s6. Debise est dixième.

Öncü semble avoir son affaire en main. Quant à la pluie, elle aurait finalement décidé d’attendre …

Après 7 tours, Öncü commence à creuser l’écart sur Tuuli qui finit par céder à la Ducati de Caricasulo qui va tenter de combler les 1s7 de retard sur le Turc.

Bulega est septième. Manzi dixième et Debise tient le coup avec son neuvième rang. Il se bat avec la MV Agusta de Schroetter.

Mantovani ouvre la liste des chutes, aussitôt suivi par Spinelli qui était dans le top 5.

Après 11 tours, la première victoire de Öncü en Supersport se dessine d’autant mieux que Caricasulo et Tuuli sont au duel derrière lui, accumulant à présent 2s6 de retard. Bulega est sixième, ce qui lui permet de limiter les dégâts dans un championnat qu’il mènerait toujours si les choses restaient en l’état. Il est dans le groupe en lutte pour la quatrième pace.

Il reste trois tours et Öncü reste un intraitable leader avec plus de 3s d’avance sur Caricasulo et Tuuli qui ne se quittent plus. Bulega est maintenant septième. Manzi neuvième derrière Debise.

Van Straalen chute dans le dernier tour en étant accroché par Bulega, et il laissant échapper un bonne position dans le top 5.

Sous le drapeau à damier mais aussi sous un soleil reprenant possession du ciel, Öncü triomphe pour Kawasaki devant  Caricasulo, Tuuli, et Schroetter qui devance le leader du championnat Bulega. Quatre constructeurs différents sint aux quatre premières places. Manzi est septième et Debise bon sixième en Indonésie.

WSS Supersport Indonésie Course 1 : classement

Crédit classement wsbk.com

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Can Öncü