WSS Supersport : Lorenzo Baldassarri vient renforcer le clan Yamaha

par | 11 janvier 2022

L’ancien pilote de Grand Prix et vainqueur en Moto2 Lorenzo Baldassarri s’était retrouvé sans perspectives à la fin de la saison 2021. Chez MV Agusta, il n’avait pas su rebondir après une période de disette en termes de résultats, mais l’Italien aura à cœur de relancer sa carrière cette année en intégrant la grille du Supersport. Une discipline qui est désormais totalement renouvelée avec un règlement inédit chargé d’équilibrer les forces entre des motos totalement différentes mais représentatives du marché. La suprématie de Yamaha vue jusque-là peut être mise à mal dans un tel contexte. Le renfort d’un pilote du calibre de Baldassarri ne sera pas de trop pour la défendre…

Qui plus est, l’Italien va rejoindre l’équipe qui a remporté deux des trois derniers titres en WorldSSP. Lorenzo Baldassarri rejoint ainsi le Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team. La structure italienne cherche à gagner à nouveau cette saison et l’ancien de la VR46 académie apporte avec lui huit années d’expérience en Moto2 ainsi qu’un titre, celui de vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup en 2011.

Baldassarri a pu avoir un premier aperçu du WorldSSP lors d’un test à Jerez en novembre avec l’équipe MV Agusta, mais l’Italien a finalement signé chez Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team pour 2022. Il courra aux côtés du Hongrois Peter Sebestyen. L’équipe a coiffé la couronne pilote en 2019 et 2020, mais n’a pas pu réaliser le triplé en 2021.

Baldassarri a participé à 134 courses en Moto2 avec cinq victoires à son actif, dont la première à Misano en 2016, ainsi que 12 podiums dont son premier en 2015 en Australie. En 2018, Baldassarri a fini cinquième, ce qui s’est avéré être son meilleur résultat dans ce championnat qui est la dernière étape avant le MotoGP. Il a commencé l’année 2019 avec trois victoires lors des quatre premières courses, mais il n’a pas été en mesure de poursuivre sur ce rythme et a glissé à la septième place du général.

« Je suis impatient de relever un nouveau défi en WorldSSP avec le Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team et Yamaha », affirme l’Italien. « Je suis très heureux et motivé, je vais donc me préparer du mieux que je peux pour être prêt pour le début de la saison, prévu le 10 avril. Je voudrais remercier les personnes qui m’entourent et me soutiennent ainsi que l’équipe, qui croit en moi et m’a donné cette opportunité. Je suis sûr d’être membre d’un projet très solide avec des personnes très professionnelles. Mes principaux objectifs seront de donner le meilleur de moi-même, de m’adapter à la catégorie le plus rapidement possible et de commencer immédiatement à me battre aux avant-postes. Je suis impatient de monter sur la moto pour les tests et j’attends avec impatience le début de la saison. »

Lorenzo Baldassarri

 Une atmosphère familiale pour remettre Lorenzo Baldassarri sur les rails

Fabio Evangelista, Team Principal d’Evan Bros, a ajouté : « je suis très satisfait d’avoir enfin complété la composition de l’équipe. Après avoir “dit au revoir” à Steven Odendaal, que je remercie tout particulièrement et avec qui nous nous sommes battus pour le titre jusqu’à l’avant-dernière manche, et confirmé Peter Sebestyen, en qui j’ai une grande confiance, nous avons réussi à finaliser l’accord avec Lorenzo ».

« Je crois que Lorenzo, avec toute l’équipe, formera un duo très fort et très motivé. Je n’ai appris à connaître Lorenzo personnellement qu’au cours des derniers mois, et jour après jour, je l’apprécie de plus en plus. Je suis sûr que grâce à l’atmosphère familiale qui règne au sein de notre équipe, il sera en mesure de montrer à nouveau tout son potentiel. Je tiens à remercier Yamaha Motor Europe, qui nous a aidé à finaliser ce projet, et en particulier Andrea Dosoli, avec qui j’entretiens une relation fantastique depuis des années ».

Reste que Yamaha s’interroge sur ce nouveau règlement qui ne serait pas favorable à sa R6 tout en faisant la part belle aux nouvelles venues, dont la Ducati Panigale V2. La R6 devra aussi lutter contre la Triumph 765 et la 800 de MV Agusta, en plus de sa rivale de toujours dans la catégorie : la Kawasaki ZX6R.

Ducati Supersport

Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Baldassarri