Accès aux 2 premières heures

Cette fois, la Yamaha et la Honda rentrent en même temps pour ravitailler après 56 tours et 2 heures de course. Michael Van Der Mark prend le guidon de la machine d’Iwata tandis que Takaaki Nakagami s’empare de celui de celle de Tokyo.

Watanabe, quatrième sur la Kawasaki, est remplacé par Haslam.

Randy de Puniet, troisième, continue 4 tours de plus sur la FCC TSR avant de passer le guidon à Dominique Aegerter.
Après les ravitaillements, le classement est le suivant :

Au 60e passage, Kiyonari, alors 10e, met la Moriwaki par terre.

Après une demi-heure dans ce relais, la Suzuki du SERT rentre inopinément à son box. Visiblement, elle a chuté du côté gauche avec Sodo Hamahara à son guidon. Le titre mondial est donc virtuellement perdu au profit du GMT 94, même si la réparation ne prend que quelques petites minutes.

En tête, Takaaki Nakagami, tout d’abord plus rapide que Michael Van Der Mark, ne parvient finalement pas, au guidon de sa Honda, à faire la jonction avec la Yamaha officielle : deux petites secondes séparent toujours les deux motos quand, coup de théâtre après 2h40 de course, le pilote japonais et la Honda officiels rentrent à leur box de façon inattendue après avoir chuter sans aucune gravité !

L’arrêt ne dure que deux minutes mais cela suffit pour que le fer de lance de Tokyo se retrouve en quatrième position, laissant pour le moment la voie libre à la Yamaha officielle, 1’36 devant le duo FCC TSR (Aegerter) et Kawasaki (Haslam).

On note également la très belle prestation de la Yamaha du YART, remontée à la cinquième position.

En tête, Michael Van Der Mark passe le guidon à Katsuyuki Nakasuga.

Si la Yamaha et la Honda officielles utilisent des stratégies à 3 pilotes, ce n’est ni le cas de la FCC TSR, ni celui de la Kawasaki team Green qui ne roulent respectivement qu’avec Dominique Aegerter/ Randy de Puniet et Watanabe/Haslam.

La FCC TSR est à nouveau la dernière à ravitailler, en tentant peut-être de profiter d’un éventuel fait de course pour faire un ravitaillement de moins…

Après 3h30 de course, Watanabe a fait la jonction avec Randy de Puniet et les deux pilotes, qui luttent pour la deuxième place, s’engagent dans une passe d’armes qui, au gré des dépassements des attardés, nous offrent quelques sensations… Le Français parvient toutefois à contenir le Japonais.

Derrière, à 45 secondes du duo précité,Takahashi ne ménage pas ses efforts non plus, et son rythme est globalement le plus rapide en piste, laissant présager à moyen terme u nretour sur les deux motos précédentes.

Malgré la 5e place du YART, le titre mondial paraît s’offrir au GMT94, si tant est qu’aucun fait de course ne vienne marquer la deuxième moitié de course…

 

 

.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes, Dominique Aegerter, Hafizh Syahrin, Jack Miller, Katsuyuki Nakasuga, Randy de Puniet, Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams :