Accès au premier quart de la course 

Accès au deuxième quart de la course

Dans le 5e relais, Alex Lowes impose un rythme en 2’09 à la Yamaha officielle en tête, confortablement installé à la tête d’une avance de près de 2 minutes.

Derrière, Leon Haslam (Kawasaki team Green) a profité du ravitaillement pour doubler Dominique Aegerter (FCC TSR Honda) et s’emparer de la seconde position.

Suit Jack Miller sur la Honda officielle qui roule dans les mêmes chronos que les trois premiers, mais déjà à presque à un tour de la Yamaha.

Le YART fait fort bonne figure en occupant la 5e position, à 2 tours mais le GMT94 reste virtuellement champion du monde à la 10e place.

Notons encore la remontée de la Suzuki officielle, qui tourne également en 2’09, à la 17e place.

Aegerter porte une première attaque sur Haslam au 130e tour mais il faudra attendre la seconde pour que le Britannique élargisse dans l’échappatoire et laisse un peu de champ au pilote suisse.

La Suzuki #71 du team Kagayama, qui occupait la 6e position, est contrainte de rentrer à son box pendant quelques minutes, suite à un problème électronique.

La #634 MuSASHi profite de son arrêt ravitaillement pour changer le haut de son carénage afin de résoudre un problème de faux-contact dans les phares. Avec le même rythme, une place sur le podium semble compromise pour la Honda officielle, ce qui serait sans doute ressenti comme une sorte d’affront, sur les terres de Honda…

Sur la GMT 94, Mike Di Meglio tourne en 2’09/2’10, ce qui, d’après les dires de Christophe Guyot, est trois à quatre secondes plus rapide que ses coéquipiers en proie à un problème électronique. Dans le box français, on attend donc avec impatience la fin de son relais pour connaître la solution de cette énigme…

La Suzuki Yoshimura officielle est remontée à la 11e place.

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes, Dominique Aegerter, Jack Miller, Mike di Meglio, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams :