Durant les trois journées passées à Sepang, il y a eu les “Time Attacks”, c’est-à-dire les chronos réalisés sur un seul tour avec une attaque maximale. Ceux-là sont faits pour juger du potentiel maximal de l’ensemble moto-pilote sur un tour, et vous en connaissez les grandes lignes: Maverick Vinales fait figure d’épouvantail, devant Andrea Iannone, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Alvaro Bautista, Casey Stoner, Cal Crutchlow, Jorge Lorenzo et Johann Zarco, tous dans la même demi-seconde.

Cela se fait généralement avec un pneu arrière neuf et tendre, lors d’un run de trois à cinq tours maximum, tour de lancement et d’arrêt compris

Puis, il y a les simulations de course. Généralement effectuées la dernière journée des essais, il s’agit de runs longs durant lesquels les pilotes enchaînent les tours sans s’arrêter.

Si l’on consulte les feuilles d’analyse, on s’aperçoit que Maverick Vinales, l’homme le plus rapide de ces essais, n’en a pas fait. Andrea Iannone, le second, non plus.

Au contraire, Marc Marquez, malgré ses plaintes en début d’essais, s’est révélé le plus rapide à cet exercice.

Dani Pedrosa n’en a pas fait, à l’inverse de Valentino Rossi qui s’y est essayé mais n’a pas pu s’y montrer assez régulier pour que sa courbe apparaisse dans notre tableau.

Cal Crutchlow en a fait une de huit tours et s’y est montré dans les mêmes temps que celle effectuée par Johann Zarco et Jorge Lorenzo, le plus assidu.

Mais la grosse surprise vient bien de Jonas Folger, qui non seulement a su aligner 12 tours réguliers, mais s’est tout simplement révélé être le second meilleur à cet exercice, derrière un certain Marc Marquez !

Décidément, avec le “Time Attack” dans la demi-seconde de Johann Zarco et l’excellente simulation de course de Jonas Folger, Hervé Poncharal a toutes les raisons d’être très satisfait de cette campagne malaisienne… et on comprend ainsi bien pourquoi tous les officiels Yamaha sont venus féliciter les deux pilotes Tech3 le dernier jour.

Pour être complet sur les simulations de course, Pol Espargaro s’est révélé moins régulier et plus lent que Jack Miller, tandis que Sam Lowes a tourné en 2’03.

chart-1-jpeg

Note, cette image peut-être enregistrée et imprimée en 1200 pixels.

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Jonas Folger, Jorge Lorenzo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Monster Yamaha Tech3, Repsol Honda Team