Après avoir dû déclarer forfait lors de la première journée de test à Valence la semaine dernière en raison de problèmes gastriques, Iannone a apprécié le deuxième jour la Suzuki 2018. Il a aussi répondu à une interview effectuée par l’équipe de Gpone.com dans leur #GPOnecar lors de ces mêmes essais.

« Il y a une bonne ambiance au sein de l’équipe et nous travaillons bien. La possibilité de faire plus de tests grâce aux concessions que nous avons reçues en raison du manque de résultats cette saison est une chose positive. »

« Nous aurons plus de liberté pour développer. C’est un avantage, mais je ne l’espérais pas, j’espérais plutôt un podium ou une victoire. »

« Est-ce que je pense trop aux femmes ? Elles sont importantes pour moi, mais ce que les gens disent c’est trop … »

« C’est facile de se focaliser là-dessus, mais j’ai toujours montré qui je suis et la réalité de ma vie, celle d’un homme de 28 ans… peut-être que cela dérange certaines personnes ? »

« Je suis très réservé. Pour moi, la moto a aussi une âme et est excitante (autant qu’une femme). La Suzuki ? Douce et gentille. La Ducati ? Plutôt une bête. »

« Je n’ai jamais pensé à Iannone sur la Ducati contre Marquez. J’étais plus dérangé par le fait que nous n’étions pas compétitifs. »

« En réalité, j’étais content pour l’équipe Ducati qui a travaillé pour le résultat de cette année parce que je les connais. J’espère que ce sera notre tour l’année prochaine. »

Photo © Suzuki

Source et vidéo : Gpone.com


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar