La piste de Termas de Rio Hondo venait à peine de livrer son verdict des qualifications en MotoGP qu’elle ouvrait le ban pour les protagonistes du Moto2. Depuis l’entame de ce Grand Prix d’Argentine, deux hommes se sont approprié les séances d’essais libres : Franco Morbidelli et Lorenzo Baldassari. Ce dernier ayant brillé lors de la dernière sortie sous la pluie.

Et justement, c’est un bitume encore mouillé qui était offert sous une température de 17°, la piste revendiquant un seul degré de plus. Voici quelle était la situation avant que les débats ne soient lancés.

#ArgentinaGP Moto2

2016

2017

FP1 1’45.037 Johann Zarco  1’44.943 Lorenzo Baldassari
FP2 1’44.533 Johann Zarco  1’44.188 Franco Morbidelli
FP3 1’43.594 Jonas Folger  1’46.100 Lorenzo Baldassari
QP 1’43.347 Sam Lowes
Warm Up 1’54.847 Johann Zarco
Course Zarco Lowes Folger
Record 1’42.809 Zarco 2015

La question posée d’entrée était de savoir si la piste valait déjà les pneus slicks ou si l’on devait encore patienter avec des pluies. Autant dire qu’il fallait croire en sa bonne étoile et au ciel pour se lancer. Le coup d’éclat pouvait se transformer en coup de maître. Ou en coup dur.

C’est Alex Márquez qui a joué d’entrée, montrant que bon sang ne saurait mentir. En 1’54.952 en slick et alors que la pluie se décidait à remettre ça, le pilote Marc VDS Racing prenait une option pour le gain de cette compétition. Cortese suivait en 1’55.994 avec sa Suter équipée de la même monte.

Une stratégie refusée par l’équipier Morbidelli qui attaquait donc l’exercice à la treizième position à plus de trois secondes de son équipier leader. A vingt minutes du but, les tenants du slick grossissaient leurs rangs pour mieux déloger leur premier leader. Pasini, Baldassari, Cortese et Aegerter faisait mieux qu’un Alex Márquez rejetait à la cinquième place. Tout restait donc à faire.

Jusqu’au baissé du drapeau à damiers, les positions n’ont eu de cesse de changer en fonction d’une piste trouvée plus ou moins sèche par les protagonistes. A ce jeu, c’est finalement Miguel Oliveira  qui s’est imposé avec un chrono de 1’45.616. Qui montre à quel point les chronos ont évolué durant cette séance qualificative.

Une belle réalisation puisque le Portugais confirmait son amour d’un tracé qui lui avait donné la pole-position en 2015 du temps de la Moto3 mais déjà lors de la période KTM. La marque autrichienne, pour son second Grand Prix à ce niveau, décroche une performance de choix qui ravit le patron Aki Ajo. Il s’agit de la première pole position “non kalex” depuis Sam Lowes à Silverstone en 2015 et de la première pole position portugaise en catégorie intermédiaire.

Morbidelli est second devant l’équipier Alex Márquez. La seconde ligne est aussi une affaire d’équipe puisque Lüthi mène devant Raffin tandis que Pasini est sixième. Pour Tech3, Xavier Vierge est huitième derrière Cortese et devant Simeon. Baldassari est dixième.

Le premier rookie est Bagnaia, treizième tandis que Fabio Quartararo se contente de la dix-septième position. La déception s’appelle Nakagami : seulement vingt-deuxième.

#ArgentinaGP Moto2 Qualifications: Chronos

1. Miguel Oliveira POR Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 45.616s
2. Franco Morbidelli ITA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 45.715s
3. Alex Marquez SPA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 45.864s
4. Thomas Luthi SWI CarXpert Interwetten (Kalex) 1m 45.990s
5. Jesko Raffin SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 46.053s

6. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 46.144s
7. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 46.145s
8. Xavi Vierge SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 46.173s
9. Xavier Simeon BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 1m 46.197s
10. Lorenzo Baldassarri ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 46.420s
11. Luca Marini ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 46.482s
12. Danny Kent GBR Kiefer Racing (Suter) 1m 46.719s
13. Francesco Bagnaia ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 46.768s
14. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 1m 46.815s
15. Axel Pons SPA RW Racing GP (Kalex) 1m 46.832s
16. Marcel Schrotter GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 46.834s
17. Fabio Quartararo FRA Pons HP40 (Kalex) 1m 46.864s
18. Dominique Aegerter SWI Kiefer Racing (Suter) 1m 46.902s
19. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 46.943s
20. Jorge Navarro SPA Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) 1m 46.970s
21. Isaac Viñales SPA BE-A-VIP SAG Team (Kalex) 1m 47.190s
22. Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 47.343s
23. Edgar Pons SPA Pons HP40 (Kalex) 1m 47.641s
24. Brad Binder RSA Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 47.855s
25. Remy Gardner AUS Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 47.899s
26. Julian Simon SPA Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 47.912s
27. Tetsuta Nagashima JPN Teluru SAG Team (Kalex) 1m 48.118s
28. Khairul Idham Pawi MAL IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 48.173s
29. Axel Bassani ITA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 48.243s
30. Yonny Hernandez COL AGR Team (Kalex) 1m 49.013s
31. Andrea Locatelli ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 49.178s
32. Stefano Manzi ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 50.023s

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :