Maverick Viñales et Aleix Espargaró arrivent à Assen après une course contrastée pour les pilotes Suzuki; 4e place pour le premier, abandon suite à des problèmes électroniques pour le second.

Contraste également au niveau des solutions techniques retenues pour aborder cette 8e manche de la saison puisque, suite au test post-GP de Catalogne, Maverick Viñales semble avoir décidé de passer au châssis 2016 tandis qu’à l’inverse, Aleix Espargaró a annoncé vouloir se rabattre sur le 2015.

Quoi qu’il en soit, Suzuki aborde ce TT Assen avec une confiance basée à la fois sur les derniers essais, le tracé du circuit hollandais (étroit, comprenant de nombreuses cassures rapides et avec seulement deux relances, ce qui est à priori favorable aux GSX-RR), et un passé qui, entre autres, avait apporté une seconde place en qualification au #41 l’année dernière.

Maverick Viñales, 5e, 72 points: “Le travail que nous avons fait lundi après la course a été très utile pour mieux analyser les nouvelles caractéristiques du châssis. J’avais souffert de problèmes de grip arrière et les réglages que nous avons trouvés peuvent apparemment m’aider à trouver une meilleure traction. Cela est une avancée importante pour moi, par rapport à mon style de pilotage. Nous faisons constamment des progrès techniques et il en résulte que nous nous battons régulièrement avec les pilotes de tête, bien qu’il nous manque encore le petit quelque chose qui nous permette de nous battre pour des positions encore meilleures.
Assen sera une course à la fois importante et difficile, où nous devrons essayer de finaliser les meilleurs réglages du châssis possible et vraiment rester concentrés.”

Aleix Espargaró, 7e, 49 points: “Assen est un de mes circuits favoris au championnat, et grâce aux derniers progrès que nous venons de faire, je pense que je peux y faire une bonne course. Depuis le test à Barcelone, il y a deux semaines, j’ai trouvé une meilleure direction pour progresser. Je vais sans doute revenir à l’ancien châssis car nous y avons trouvé quelques solutions très intéressantes pour le régler, qui peuvent être explorées et exploitées plus en avant.
A là fin du test, j’ai effectué de nombreux tours car je me sentais à l’aise et j’avais le sentiment clair que nous progressions. Cette amélioration constante, associée au tracé du TT Assen, m’apporte un enthousiasme supplémentaire pour cette nouvelle course.”

Tous les articles sur : Aleix Espargaro, Maverick Vinales