Après l’explosion du feu d’artifice dimanche et la remise des prix durant la soirée de gala officielle, la saison 2017 a donné son coup d’envoi ce lundi à Valencia.

Il y a encore quelques années, le test officiel commençait le lundi, mais il était difficile pour les pilotes et les équipes de tout mettre en place en une nuit ainsi que d’apprendre à connaitre en si peu de temps leur nouvelle structure et nouvelle moto.

En attendant la préparation des motos pour leur retour en piste, Suzuki, tout comme ses homologues Ducati et Honda, a tenu une conférence de presse pour dresser un bilan de la saison passée et donner les objectifs de la prochaine, en plus de ce à quoi s’attendre demain.

Du côté de Yamaha, Aprilia ou KTM, il n’y a pas eu de conférence de presse, mais on a déjà pu apercevoir notamment les nouvelles Yamaha YZR-M1 ou les nouvelles couleurs de Johann Zarco qui évoluera sur la M1 de Bradley Smith.

z1

Nakamoto quitte le HRC (15h)

La conférence Honda est de loin celle qui a laissé fuiter le moins d’informations au sujet de l’année prochaine. Shuhei Nakamoto, vice-président du HRC, partira en retraite en avril prochain. Il sera remplacé par un trio de directeurs, dont Shinichi Kokubu, responsable du développement technique des machines japonaises.

Durant le test privé qui a suivi le Grand Prix de Saint-Marin, Honda a secrètement utilisé ce qui pourrait être la nouvelle version 2017 pourvue d’un nouveau moteur. Kokubu-san a seulement annoncé que la nouvelle RC213V est le résultat de plusieurs observations. Plus précisément, le bruit est similaire à celui des Ducati. Honda délaisserait donc le “screamer” pour un moteur à calage big-bang produisant davantage de couple pour une plus grande facilité d’utilisation. Ainsi, Honda proposerait un moteur non plus axé sur la puissance, mais sur la progressivité.

honda

Pas de nouvelle GSX-RR pour le moment (15h45)

Davide Brivio a tenu la conférence de la firme Suzuki en milieu d’après-midi, “Ce n’est pas encore la fin d’année, mais nous sommes déjà en 2017,” confie Brivio. “Je suis plutôt ravi de ce que nous avons réussi cette année. Nous avons réellement fait un pas en avant à Brno avec la victoire de Maverick. Nous souffrons habituellement sur le mouillé. Nous avons atteint l’objectif de nous battre à la régulière pour le podium et la victoire.”

Suzuki faisait partie des constructeurs ayant la possibilité d’utiliser 9 moteurs durant la saison et, surtout, de pouvoir apporter des mises à jour. Ainsi, la GSX-RR a évolué tout au long de la saison. Pour Suzuki il s’agira d’apporter quelques évolutions en particulier sur l’électronique afin d’utiliser la puissance du moteur. Une mise à jour du châssis sera proposée lors du prochain test privé à Sepang.

z3

Pour 2017, Brivio comptera sur l’expérience d’Andrea Iannone pour gagner des courses. Les attentes sont moins élevées pour Alex Rins qui aura besoin de grandir. Pour Brivio, et dans ce domaine, “Le projet Suzuki repart de zéro”. Il espère retrouver en Rins ce qu’il a pu accomplir avec Viñales.

À ce sujet, il pense que Rins est le bon choix, “c’est un pilote talentueux et jeune. Nous devrons être plus créatifs pour lui donner sa chance. Je pense que notre équipe sera équilibrée.” Et au sujet de ne pas avoir choisi Zarco, “Nous avons longuement discuté avec Zarco et compte tenu des tests qu’il a réalisés en juin dernier, nous savons qu’il sera très rapide. Nous devions faire un choix et nous avons un nouveau défi à relever.”

Ducati n’abandonne pas encore ses ailerons (16h30)

Pour ce test, Ducati utilisera la nouvelle édition de sa machine, la GP17. Durant l’année 2017, les ailerons seront interdits en piste, mais Gigi Dall’Igna confie que “pour évaluer et comparer la nouvelle version de la moto, Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso utiliseront les ailerons.” Cela permettra aux ingénieurs de comparer les données recueillies par les deux versions sur une piste similaire. Dall’Igna explique la firme de Borgo Panigale travaillera durant l’hiver sur l’aérodynamique de la GP17 et sur la façon de compenser la perte des ailerons.

Pour 2017, Gigi Dall’Igna précise que le développement se concentrera sur le fait de pouvoir faire tourner la moto à mi-virage, “Ce ne sont pas du tout les mêmes problèmes dont nous avons été victimes sur les D16 précédentes. Mais il [Lorenzo] devra s’adapter à la moto, mais pour cela nous devrons lui proposer une moto capable de répondre à ses attentes.”

Au sujet de la puissance de la machine, quelques rumeurs voient l’arrivée d’une machine encore plus puissante et sur ce point Dall’Igna est confiant, “Je ne suis pas inquiet, je sais que la Ducati correspondra à Jorge,” dit-il en souriant.

Interrogé sur la contre-performance de l’équipe satellite Ducati, l’équipe Pramac, face aux autres équipes satellites à l’instar de LCR ou Marc VDS, l’Italien répond, “Ce n’est pas une contre-performance. Là où les autres [factory] ont progressé, l’équipe satellite est restée au même niveau. C’est un point sur lequel nous allons travailler l’an prochain.” Comme premier élément de réponse, Ducati proposera une GP17 usine à Danilo Petrucci. À noter que Petrucci ne participera pas au test à Valencia pour des raisons familiales. Il sera remplacé par Michele Pirro qui jouera le rôle de remplaçant et de pilote développeur.

z11