Après deux chutes malheureusement très spectaculaires samedi, le pilote suisse Tom Lüthi devrait renoncer à participer au Grand Prix.

Le pilote Garage Plus Interwetten a d’abord été victime d’une chute ce matin, lors de la troisième séance d’essais libres. Alors qu’il se relevait avec une main droite douloureuse, sa moto s’envolait sur une barrière de pneumatiques et s’écrasait de l’autre côté des grillages de protection, entièrement détruite. L’après-midi, son équipe ayant réussi à reconstruire une machine, Lüthi a immédiatement signé un chrono de référence, avant d’être victime d’une seconde chute, à une dizaine de minutes de la fin de la séance. Le drapeau rouge a dû être montré, afin que les services de secours puissent faire leur travail: “Thomas a perdu connaissance, mais il s’est réveillé dès son arrivée au centre médical du circuit”, explique Frédéric Corminboeuf, le patron de la double structure suisse. Le pilote a ensuite été héliporté vers un hôpital de Brno, pour y subir des examens de contrôle supplémentaires.

Ce soir, Alessio Piana (Corsedimoto) reporte une phrase censément attribuée à Tom Lüthi: “Je ne pourrai pas participer au GP demain. J’ai besoin d’un peu de rétablissement en raison du choc et quelques mauvais bleus.”

La participation du pilote suisse au test de lundi au guidon de la Ktm MotoGP est également sujet à caution.

Tous les articles sur : Thomas Luthi