Quinzième des qualifications à Barcelone, Miller avait à cœur de répéter en terre catalane ses huitièmes places du Qatar et du Mans, voire la neuvième d’Argentine ou la dixième du Texas. Il devenait important de marquer des points pour assurer sa place dans la première moitié des pilotes inscrits au championnat, après une quinzième position moyenne obtenue au Mugello.

Jack prit un très bon départ, pointant en neuvième position au premier tour, avant de se faire dépasser par Danilo Petrucci. Miller avait réalisé le quatrième meilleur temps du warm up et roulait en début de course à sa main en essayant de préserver ses pneus pour la fin de course. Hélas, l’Australien chutait dans le virage 5 alors qu’il pointait en dixième position.

C’était une grosse déception, mais le prochain Grand Prix se déroulera dans quinze jours à Assen, sur le circuit où Miller s’était imposé l’an dernier, remportant magnifiquement sa première – et pour le moment unique – victoire en MotoGP.

Pour Jack Miller, « J’avais un bon rythme ce matin au warm up après que nous ayons amélioré les réglages de la moto, et j’ai pu faire un bon début de course en roulant en 1’47. J’ai rattrapé le groupe de Rossi, Lorenzo et Zarco et je me sentais à l’aise. Et puis je suis arrivé en bas de la descente, j’ai freiné au même endroit… mais je me suis fait piéger, je suis tombé.

« Je suis déçu car j’avais bossé dur pour me retrouver à cette place et je me sentais bien alors que nous étions à onze tours de l’arrivée. Le point positif c’est que j’ai retrouvé du feeling avec l’avant. Je suis maintenant impatient de me retrouver à Assen pour la prochaine course. »

Selon son responsable d’équipe, Michael Bartholémy, « Jack avait le rythme pour se battre pour un top dix et nous l’avons constaté dès ce matin au warm up avec son quatrième temps. C’est dommage qu’il n’ait pas pu finir la course car il était plus rapide que les pilotes qui le précédaient. »

Il va falloir à Michael Bartholémy bientôt choisir entre Jack Miller et Tito Rabat pour l’une des deux Honda dont il disposera en 2018, si Franco Morbidelli reçoit l’autre. Bien que le team soit confortablement soutenu par Marc VDS, qui l’emportera entre Miller et Rabat, dont les moyens familiaux sont assez dissemblables ? Ici la famille Miller dans le bush australien, et les bijouteries Rabat de Barcelone et Valence :

Classement de la course :

1- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP

2- Marc Marquez – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 3.544

3- Dani Pedrosa – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 6.774

4- Jorge Lorenzo – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP – + 9.608

5- Johann Zarco – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 13.838

6- Jonas Folger – Monster Yamaha Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 13.921

7- Alvaro Bautista – Pull&Bear Aspar Team – Ducati Desmosedici GP – + 16.763

8- Valentino Rossi – Movistar Yamaha MotoGP – Yamaha YZR M1 – + 20.821

9- Hector Barbera – Reale Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP – + 23.952

10- Maverick Vinales – Movistar Yamaha MotoGP – Yamaha YZR M1 – + 24.189

11- Cal Crutchlow – LCR Honda – Honda RC213V – + 28.329

12- Loris Baz – Reale Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP15 – + 33.281

13- Scott Redding – OCTO Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP – + 35.200

14- Karel Abraham – Pull&Bear Aspar Team – Ducati Desmosedici GP15 – + 39.436

15- Tito Rabat – EG 0,0 Marc VDS – Honda RC213V – + 40.872

16- Andrea Iannone – Team Suzuki Ecstar – Suzuki GSX-RR – + 43.221

17- Sylvain Guintoli – Team Suzuki Ecstar – Suzuki GSX-RR – + 44.655

18- Pol Espargaro – Red Bull KTM Factory Racing – KTM RC16 – + 48.993

19- Sam Lowes – Aprilia Racing Team Gresini – Aprilia RS-GP – + 55.492

Championnat du Monde :

1 Maverick VIÑALES-Yamaha 111 points

2 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 104

3 Marc MARQUEZ-Honda 88

4 Dani PEDROSA-Honda 84

5 Valentino ROSSI-Yamaha 83

6 Johann ZARCO-Yamaha 75

7 Jorge LORENZO-Ducati 59

8 Jonas FOLGER-Yamaha 51

9 Cal CRUTCHLOW-Honda 45

10 Danilo PETRUCCI-Ducati 42

11 Alvaro BAUTISTA-Ducati 34

12 Scott REDDING-Ducati 33

13 Jack MILLER-Honda 30

14 Loris BAZ-Ducati 23

15 Andrea IANNONE-Suzuki 21

16 Hector BARBERA-Ducati 21

17 Tito RABAT-Honda 19

18 Aleix ESPARGARO-Aprilia 17

19 Karel ABRAHAM-Ducati 11

20 Michele PIRRO-Ducati 7

21 Alex RINS-Suzuki 7

22 Pol ESPARGARO-KTM 6

23 Bradley SMITH-KTM 6

24 Sam LOWES-Aprilia 2

25 Sylvain GUINTOLI-Suzuki 1

Photos © Team Marc VDS, thegotownsville.com.au, Michelin et Joyería RABAT


Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team