Avec un tiers de la saison déjà passé, la pression monte dans le clan Ducati qui avait affiché une victoire comme objectif pour l’année dernière puis, celui-ci n’ayant pas été réalisé, deux pour cette année.

La performance semble au rendez-vous, surtout du côté de Iannone, et malgré un début de saison assez catastrophique et le fait que le pilote de Vasto, rappelons-le, n’ait encore jamais gagné en MotoGP, celui-ci entend bien donner le maximum pour montrer à ses futurs ex-patrons qu’ils ont fait le mauvais choix en conservant son coéquipier en 2017.

Parti 12e l’année dernière sur ce circuit de Montmelo, pour franchir l’arrivée en 4e position,  Andrea Iannone disposera encore une fois de deux zones de freinage en bouts de lignes droites pour laisser parler la puissance sa Ducati Desmosedici GP; cela sera-t-il suffisant pour faire mieux que 3e, et égaler ainsi, ou battre, son meilleur résultat en MotoGP? Maniac Jo, qui n’a plus guère de droit à l’erreur mais pas grand-chose à perdre non-plus, l’espère …

Andrea Iannone: “Ce week-end à Barcelone, je veux continuer sur notre bonne forme du Mugello car j’aime vraiment beaucoup cette piste et j’y ai gagné une course en Moto2 en 2012. Néanmoins, nous y avons un peu peiné lors des 3 ou 4 dernières années mais la situation est complètement différente cette année puisque les pneus et l’électronique ont changé. Ma Desmosedici GP s’est révélée être une moto réellement compétitive et j’espère que cela sera un superbe week-end pour nous.”

Tous les articles sur : Andrea Iannone