Septième rendez-vous du calendrier MotoGP 2016 et nouvelle conférence de presse. Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Pol Espargaro et Andrea Iannone étaient conviés à cet événement sur le Circuit de Barcelone.

Avec de rentrer dans le détail  des propos de chacun, cette conférence de presse a été marquée par deux annonces officielles : Pol Espargaro rejoindra l’équipe KTM en MotoGP, “C’est avec plaisir que j’annonce avoir signé avec KTM pour deux saisons,” déclare-t-il. “C’est une nouvelle opportunité excitante pour moi. Je tiens à remercier Ducati et Avintia qui ont montré un grand intérêt pour moi. D’abord, je dois terminer la saison dans de bonnes conditions, disputer une nouvelle fois les 8H de Suzuka et ensuite penser à ce nouveau défi.”

Après l’annonce de la rupture du partenariat qui le lie avec Yamaha ce matin, il n’aura fallu attendre que quelques heures avant d’apprendre (officiellement) que l’avenir de Pol Espargaro passera par KTM, même si Hervé Poncharal n’a pas manqué de l’annoncer indirectement lors d’une conférence de presse qu’il a tenue cet après-midi.

Mais Hervé Poncharal a surtout fait part de son inquiétude quant à l’avenir des équipes indépendantes lors d’une conférence de presse tenue indépendamment dans son hospitality; “Tous les jeunes pilotes veulent des motos usines,” explique-t-il. “Comment les attirer ? Aujourd’hui, il n’y a que deux profils disponibles : Johann Zarco et Alex Rins.” Concernant Alex Rins, Poncharal déclare, “Le vent s’oriente plus vers Suzuki pour Rins, mais nous discutons avec lui. Je suis ‘choqué’ par les propos du père d’Alex qui pense qu’il vaut mieux faire une saison de plus en Moto2 plutôt que de rejoindre un team satellite. C’est un cercle vicieux pour nous, pour l’équipe et nos sponsors…”

Du côté de Honda, Marc Marquez a annoncé rester deux saison de plus, “Je suis très heureux d’annoncer ce renouvellement avec le HRC, en particulier parce qu’il coïncide avec le Grand Prix de Catalunya, mon GP à domicile, où j’ai de vraiment bons souvenirs,” explique Marquez. “Mon cœur est avec Honda et cela a toujours été la meilleure option pour moi.”
Concernant les détails de son contrat, Marquez explique, “L’aspect technique du contrat est le plus important. Il y aussi l’argent et l’équipe était un autre point sur lequel nous avons discuté. Si nous voulons avoir une chance de gagner le championnat, nous avons besoin que ce qui se passe en dehors du box soit calme.”

Pour Aleix Espargaro, l’avenir est encore incertain, “Le week-end au Mugello a été difficile pour moi,” affirme l’Espagnol. “Je pensais compter un peu plus à leurs yeux et je me suis rendu compte que ce n’était pas le cas. Désormais je regarde les autres opportunités qui se présentent à moi pour 2017. La décision de Suzuki n’est pas de mon ressort. Je suis plus déçu qu’énervé.” L’actuel pilote Suzuki, en pole ici même la saison dernière, précise être en discussion avec Aprilia en MotoGP, mais aussi en WorldSBK, “Aprilia est une possibilité. Nous avons commencé à discuter au Mugello et nous avons aussi deux bonnes options en WorldSBK. J’irai là où je sens que je suis très important et qu’ils veulent travailler avec moi. C’est le plus important.”

Avant l’ouverture de ce Grand Prix de Catalogne, c’est Jorge Lorenzo qui mène le classement provisoire devant Marc Marquez, “Mener le Championnat avec 10 points d’avance n’est pas un écart énorme,” confie le Champion MotoGP en titre. “Avant de disputer ce Grand Prix à domicile, nous avons un bon ‘feeling’, en particulier après nos deux victoires. C’est une piste excitante, j’y ai été rapide par le passé et j’y ai gagné plusieurs fois. Le championnat est serré et très compétitif cette saison, et beaucoup de pilotes sont en pleine forme en ce moment.” Toutefois, Lorenzo pense qu’après ces six Grands Prix, seuls trois pilotes sont au-dessus du lot, “Il faudra être prudent, il reste douze courses et d’autres peuvent se mêler à la lutte.”

Valentino Rossi occupe la troisième place au classement provisoire après avoir été contraint à l’abandon au Mugello sur une casse moteur, “En sport mécanique, lorsqu’un moteur casse, c’est toujours l’histoire d’une pièce qui ne coûte rien. Le rupteur n’est pas aussi précis que l’an passé,” explique Rossi. “C’est dommage. Je pense et j’espère que cela n’arrivera plus à l’avenir. Je suis ravi, car nous avons été compétitifs durant tout le week-end. Le grip à Barcelone est assez bas, mais cela reste une excellente piste. J’espère être rapide dimanche.”

De son côté, Marquez a manqué la victoire sur le fil au Mugello, “Je me sentais prêt à attaquer pour la victoire. Je ne suis pas content de cette deuxième place, mais je suis content d’avoir été proche de Jorge. Les tests à Montmelo le lundi sont toujours importants. Ce que vous testez là sont des choses que vous utiliserez durant le reste de la saison.”

Pour Andrea Iannone, la priorité sera de se concentrer sur sa saison “J’aime Barcelone et j’ai gagné ici en 125cc et Moto2. Ma priorité reste de terminer la saison pour mon équipe et la moto. Nous avons l’occasion de nous battre aux avant-postes.”