Après des essais hivernaux en demi-teinte et un début de saison certes solide mais pas à la hauteur de sa domination de l’année dernière, Johann Zarco semble avoir complètement retrouvé son meilleur niveau depuis le Grand Prix d’Italie; celui de véritable patron d’une catégorie Moto2 pourtant très disputée par quelques futurs pilotes MotoGP!

A Barcelone, où il avait déjà réalisé le “sans faute” l’année dernière, le pilote français s’est à nouveau imposé sur la piste catalane après avoir battu, proprement et implacablement, un Alex Rins qui tentait de s’échapper.

Après s’être imposé en salle de presse la veille, il s’est agi d’une très belle et très puissante démonstration, dont la symbolique n’a sans doute pas échappé à un David Brivio à qui les deux pilotes font les yeux doux pour s’asseoir sur une GSX-RR l’année prochaine.

Et si, en ce domaine l’Espagnol semble bien tenir la corde, le Français se rendra néanmoins au Japon d’ici une semaine  pour essayer la belle…

En attendant, par simple respect, la tradition du back flip célébrant une victoire du #5 a été mise de côté lors de ce week-end funeste.

Johann Zarco : “Bonne course pour moi aujourd’hui. Le départ de la pole position, ça aide toujours. Il n’était pas si mal que ça, le départ,  j’ai pu vite me rattraper et tenter de doubler. Je me sentais bien. Rins a pris la tête et ça c’est vu qu’il voulait s’échapper. Mais j’ai pu bien rester derrière lui, analyser, et économiser mes pneus, pour pouvoir être le plus à l’aise possible en fin de course. C’est vrai que sur la première partie du circuit, j’étais plus rapide que lui. Il était mieux sur cette dernière partie, cette nouvelle partie. Mais en ayant bien réfléchi,  à sept tours de la fin, j’ai pris la tête de la course pour tenter de m’échapper. La stratégie était la bonne.
Donc une vrai plaisir de prendre ces vingt-cinq points au Championnat. C’est la situation est parfaite pour moi. Maintenant, une victoire à dédier à Luis, à son hommage. On a perdu un ami, un ami pilote, et donner cette victoire, avoir fait le maximum aujourd’hui, c’est la meilleure des choses que je pouvais faire, mais je pense qu’on l’a fait tous ensemble avec les pilotes, Il n’y a pas qu’un seul gagnant aujourd’hui; on est ensemble sur le podium, tous les pilotes de la catégorie Moto2, pour donner leur maximum, et le rendre à Luis. »

05a
05b

Tous les articles sur : Johann Zarco