C’est pour le moins une étrange saison que vit actuellement Pol Espargaró. A la lecture du classement général du championnat, sa situation n’est pas mauvaise. Il est septième au général provisoire et premier des pilotes non officiels. Par trois fois en six occasions possibles, il a fini premier du clan satellite. Et pourtant, il déçoit Yamaha qui le considère du bout des lèvres alors qu’il est porté à bout de bras par Tech3 qui aimerait le voir signer de sa main un nouveau contrat. Mais les yeux de Pol sont tournés vers KTM.

Au passage, si le cadet d’Aleix faisait son baluchon pour Mattighofen, Yamaha aurait réussi le tour de force de faire de son allié Tech3 le pourvoyeur de KTM alors qu’il est présenté comme le centre de formation des trois diapasons. Ceci dit, les résultats globaux de l’ancien Champion du Monde de Moto2 n’ont pas de quoi impressionner un Lin Jarvis. Bradley Smith a fait un meilleur parcours l’an passé, et avec une Yamaha que l’on dit tout de même proche du duo officiel, il n’est pas aussi souvent aux avant-postes que ça. Il est même jusqu’à un Hector Barberá avec une Ducati GP14.2 pour lui voler la vedette. Enfin, le dernier Grand Prix d’Italie n’a pas tourné en sa faveur. Et ce d’autant moins qu’il a remis en selle son voisin Smith.

Ce week-end, c’est la Catalogne qui l’attend. Une épreuve à domicile et un tracé de Montmelo qu’il apprécie. Mais qui ne lui a pas encore rendu cet amour en MotoGP. Dixième sur la grille de départ puis septième sous le drapeau à damiers en 2014, puis un départ au onzième rang avant un abandon en course. Smith, pendant ce temps, prenait un top 5… Pas de quoi pavoiser !

Alors quid de 2016 ? La volonté de bien : « je suis ravi d’arriver chez moi et je veux faire le show pour mes fans que je considère beaucoup. Je connais très bien ce tracé qui est tout sauf ennuyeux. Il est très sélectif. Sa grande ligne droite devrait plaire aux Ducati mais la Yamaha va se régaler dans les virages. Ce sera serré et je pense pouvoir mener le classement des privés. Le dernier Grand Prix n’a pas tourné en ma faveur, mais je suis déterminé à renverser la vapeur ».

Tous les articles sur : Pol Espargaro