Jorge Lorenzo a remporté une victoire sur le fil au Mugello (Italie) grâce aux nouvelles gommes hard et soft Michelin qu’il a poussées aux limites dans un dernier tour époustouflant.

Qualifié en 5e position sur la grille, Lorenzo avait choisi la nouvelle gomme hard du MICHELIN Power Slick à l’avant de sa Yamaha et le pneu soft à l’arrière, également utilisé pour la première fois cette saison. L’Espagnol a dominé les premiers tours malgré la pression constante du nonuple Champion du monde et poleman Valentino Rossi. Les deux pilotes Yamaha ont bataillé ardemment pendant huit tours jusqu’à ce qu’un problème mécanique force Rossi à se retirer, laissant Lorenzo seul en tête. Mais la course était loin d’être jouée car le pilote Honda Marc Marquez était parti en chasse du Champion du monde et a rattrapé Lorenzo à quelques tours de l’arrivée.

Les deux hommes se sont alors livrés une bataille sans merci entre les montagnes de Mugello jusqu’à un dernier tour époustouflant. Marquez a trouvé l’ouverture sur Lorenzo pour prendre la tête, avant que le leader du championnat ne reprenne les commandes, puis que Marquez réussisse à nouveau une manœuvre. Il semblait filer vers la victoire, mais Lorenzo a tenté le tout pour le tout dans le dernier virage grâce à ses pneus Michelin pour doubler Marquez sur la ligne d’arrivée et s’imposer avec 19 millièmes de seconde d’avance, après 41min36s535 de course, un chrono deux secondes et demie plus rapide que le record du Mugello établi l’an passé – qui avait amélioré le précédent datant de 2012 de près d’une seconde. Cette troisième victoire de Lorenzo lui permet de creuser un écart de 10 points sur Marquez au championnat.

La troisième place est revenue au héros local Andrea Iannone sur Ducati. L’Italien est parvenu à monter sur le podium après un départ médiocre lui ayant coûté cinq places. Iannone a terminé très fort en signant le meilleur temps du jour dans le dernier tour, prouvant ainsi la longévité des MICHELIN Power Slicks sur ce circuit exigeant. Dani Pedrosa (Honda) a effectué une belle course pour conclure au 4e rang, juste devant la seconde Ducati pilotée par Andrea Dovizioso. La 6e place est revenue à Maverick Vinales, alors que Bradley Smith a amplement mérité sa 7e place et la victoire chez les Indépendants. Autre pilote local, Danilo Petrucci, a pris la 9e place sur une Ducati « privée », tandis qu’Aleix Espargaro (Suzuki) et Michele Pirro (Ducati) complètent le top-ten.

Quelque 100 640 spectateurs – la plus grosse affluence un jour de course au Mugello – avaient trouvé place sur les talus entourant la piste, sous un beau soleil et une température de 26°C à l’air, et 40°C relevés sur l’asphalte (la plus haute du week-end). Les dernières versions des MICHELIN Power Slicks ont très bien fonctionné dans ces conditions extrêmes, sur un circuit réputé difficile pour les pneumatiques. Les techniciens vont désormais analyser les datas de ce week-end fructueux pour poursuivre le développement des produits pour chaque circuit de la saison.

Prochaine étape pour Michelin, le Grand Prix de Catalunya sur le circuit de Montmello, près de Barcelone, où le paddock du MotoGP se retrouvera dimanche 5 Juin pour la septième manche de la saison.

Jorge Lorenzo – Movistar Yamaha MotoGP :

 « Je suis très, très satisfait des pneumatiques et de leur comportement aujourd’hui. Pendant les derniers tours, ils ont commencé à glisser un peu plus, mais nous n’avons plus les mêmes soucis que nous avions rencontrés à Jerez en ligne droite. C’était un bon week-end, une course très intense, un super show pour tout le monde. J’ai désormais 10 points d’avance sur Marquez au championnat, je ne peux qu’être heureux. »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP chez Michelin Motorsport :

« Un très bon week-end pour nous. On a battu le record de la course, avec un meilleur tour réalisé en fin d’épreuve par Iannone qui était tout près du record du tour au Mugello. En qualifications, Rossi a aussi signé un chrono à un centième de seconde du record de la piste. Tout s’est très bien passé pour nous, il n’y a eu aucun incident pouvant être imputé au pneu avant, ce qui est une bonne chose car pratiquement tout le monde a utilisé le nouveau pneu avant. Cela nous donne confiance pour le développement des produits. Nous avons franchi un step ici et nous sommes déjà tournés vers Montmello où nous aurons également une séance d’essais après le Grand Prix. Si toutes les courses se déroulent comme ce week-end, nous serons très heureux. »

bib selection

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo