Les pneumatiques Michelin de MotoGPTM ont démontré d’impressionnantes performances en battant plusieurs records ce week-end et en conduisant Andrea Dovizioso (Ducati Team) à la victoire sur l’Octo British Grand Prix de Silverstone, Angleterre.

Sous un beau et chaud soleil, tous les MICHELIN Power Slicks ont été utilisés dans différentes combinaisons, soft, medium et hard à l’avant et à l’arrière sur cette course de 20 tours. Au feu vert, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) – qui fêtait son 300e départ en MotoGP – a pris les commandes face au poleman Marc Marquez (Repsol Honda Team). L’Italien a mené les 17 tours suivants alors qu’une furieuse bagarre se déroulait derrière lui entre Marquez, Dovizioso, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda). Le rythme était incroyable, le record du tour fut battu à plusieurs reprises en début de course, avant que Marquez ne signe le chrono de référence au 10e tour après avoir réalisé une superbe pole position samedi. Pour la première fois, une moto a bouclé les 5,9 km du circuit britannique en moins de deux minutes, ce qui souligne le grip offert par les pneus Michelin sur ce tracé bosselé. Cette performance a peut-être de quoi consoler Marquez qui fut contraint à l’abandon au 14e tour en raison d’un problème mécanique.

Au début du 18e tour, Rossi, chaussé de pneus hard à l’avant et à l’arrière, était sous la menace de Dovizioso, équipé de la même monte de pneumatiques. Le pilote Ducati a saisi l’opportunité de passer en tête, une position qu’il a conservé jusqu’au drapeau à damier malgré la pression de Viñales, chaussé d’un MICHELIN Power Slick hard à l’avant et soft à l’arrière, qui venait de doubler Rossi. Dovizioso a remporté sa 4e victoire de la saison et prend les rênes du championnat à l’issue d’une épreuve où l’Italien et Michelin ont battu le record de durée de course de plus de six secondes.

Derrière Dovizioso, Viñales et Rossi, les fans britanniques ont pu célébrer la 4e place et le prix du First Independent Racer de Cal Crutchlow. Jorge Lorenzo (Ducati Team) complète le top-five devant Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3). Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a coupé la ligne en 7e position devant Scott Redding (OCTO Pramac Racing). Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) a obtenu son plus beau résultat de la saison avec la 9e place, alors qu’Alvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) a fêté son 250e Grand Prix par une 10e place finale et la meilleure vitesse de pointe du week-end.

56 000 spectateurs ont assisté à ce Grand Prix disputé sous une météo typiquement britannique avec 25°C à l’air et plus de 40°C sur la piste, très peu de vent, des conditions parfaites pour offrir une course passionnante. Dovizioso est leader du championnat, mais avec un tiers de la saison encore à disputer et un top-five groupé en 35 points, le championnat 2017 est des plus indécis.

Cap sur la côte adriatique pour Michelin et le MotoGP pour le San Marino et Riviera di Rimini Grand Prix de Misano dimanche 10 septembre, un nouvel épisode de cette saison 2017 haletante.

Andrea Dovizioso – Ducati Team :

« Cette course a été bizarre. J’avais l’impression de ne pas pouvoir attaquer aussi fort qu’aux essais pour gérer les pneumatiques et finir en bonne condition. Mais finalement, les pneus ont été constants et ça a été la clé pour moi car j’ai fini avec un très bon grip. La course a été très rapide et ce fut un plaisir de lutter avec les autres gars. Le pneu avant a très bien fonctionné sur toute la course et je me suis senti confortable. Je suis très heureux de cette victoire. »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport :

« On est évidemment très satisfait de notre week-end ici à Silverstone. C’est un circuit long, rapide et très bosselé, alors les chronos réalisés dès le début vendredi étaient très encourageants. Samedi, la séance matinale a débuté sur l’humide, mais les pilotes ont utilisé les slicks qui leur ont donné beaucoup de grip et là encore les temps ont été excellents. Les qualifications ont confirmé le bon comportement de nos produits et Marc Marquez est passé sous la barre des deux minutes, le tour le plus rapide jamais réalisé par une moto ici. Les performances ont été d’actualité aussi en course avec les records du meilleur tour et de durée également battus par cinq pilotes ! C’est un excellent résultat et ça souligne les choix de pneus que nous laissons aux pilotes : le vainqueur était en hard à l’arrière et le deuxième en soft. Autre point positif, la constance et la longévité de nos pneus. Nous n’avons pas connu de drop de performances et les pilotes ont attaqué très fort jusqu’à la fin. Bravo à Andrea Dovizioso pour sa 4e victoire de la saison. C’est encore très ouvert pour le titre et chez Michelin, nous sommes très heureux des nombreux choix pneumatiques que nous offrons aux pilotes pour rendre ce championnat aussi serré et passionnant. »