Cal Crutchlow a endossé le rôle de l’idole locale aujourd’hui en signant le troisième meilleur temps de la première journée d’essais du Grand Prix de Grande-Bretagne qui se dispute ce week-end sur le circuit de Silverstone. Le pilote de l’équipe LCR Honda avait minimisé ses espoirs de rester sur la même dynamique après sa victoire au GP de République tchèque mais le rythme qu’il a réussi à imprimer ce vendredi a dispersé ses doutes.

Le contingent du MotoGP a été accueilli par de fraîches températures et un ciel couvert qui ne les ont pas empêché de prendre la piste pour la séance finale au terme de laquelle le résident de l’île de Man s’est octroyé le 11ème chrono.

Dans l’après-midi, après une brève averse de pluie, le natif de Coventry a amélioré son temps de plus de deux secondes en signant finalement un chrono de 2’01.917 qui lui permettait de conclure ce premier jour de tests à la troisième position et d’occuper la place symbolique de premier pilote Honda. Avec de la pluie annoncée pour les qualifications de samedi, le Britannique de 30 ans fonde de légitimes espoirs afin de décrocher la meilleure position possible sur la grille de départ pour le Grand Prix de dimanche qui devrait avoir lieu sur une piste sèche.

Cal Crutchlow #35 – 3ème (2’01.917)

“Les choses ne se sont pas trop mal déroulées aujourd’hui. Le travail a été relativement conséquent ce matin car nous avions une multitude de choses à essayer sur la moto. La satisfaction prédominait au terme de la première séance d’essais libres mais l’inquiétude était tout de même présente car il semblait qu’il allait pleuvoir sur le reste de la journée et j’étais en dehors du Top 10.”

“La session de l’après-midi ensuite a également été productive et j’étais de nouveau satisfait des progrès significatifs que nous avons réussis à accomplir. Nous avons tout de même encore un lourd programme à boucler lors des deux prochains jours avant la course de dimanche même si nous sommes constamment dans l’incertitude concernant les conditions météorologiques dans lesquelles nous allons devoir évoluer. C’est toujours un désastre. L’équipe accomplit vraiment un travail fantastique et nous verrons bien quelle sera la tournure des événements demain quel que soit le temps.”

Tous les articles sur : Cal Crutchlow