A la tête de six victoires en neuf Grands Prix disputés à ce stade de la saison, Franco Morbidelli entame cette seconde partie d’exercice avec 34 longueurs d’avance sur Tom Lüthi, son plus proche poursuivant. Cependant, rien n’est fait et, pour continuer sur sa lancée, il faudra mouiller le maillot et bien se remettre dans le bain. Ce qui tombe bien puisque, depuis ce matin, c’est la pluie qui arrose le tracé de Brno, théâtre de la reprise des Grands Prix.

La Moto3 et le MotoGP n’y ont pas échappé et le Moto2 a aussi goûté à l’humidité tchèque en cette entame du Grand Prix de la République du même nom. Une découverte pour Joe Roberts qui a pris la place de Yonny Hernandez au sein du team AGR.

#CzechGP Moto2

2016

2017

FP1

2’02.611 Alex Marquez

FP2

2’02.277 Johann Zarco

FP3

2’01.962 Lorenzo Baldassari

Qualification

2’01.581 Johann Zarco

Warm up

2’17.297 Jonas Folger

Course

Folger, Rins, Lowes (voir ici)

Record

2’01.581 Johann Zarco 2016

Cette première partie de campagne avait révélé une KTM débutante particulièrement bien née avec un Miguel Oliveira déterminé à son guidon. C’est justement ce duo qui prenait les commandes de la hiérarchie dès le début des hostilités, devant Alex Márquez, Simone Corsi et un Sandro Cortese qui sait déjà qu’il lui faut trouver une autre écurie pour 2018.

Morbidelli et Lüthi étaient alors à la frontière du top 10, derrière le rookie mais solide Bagnaia. Quant au nouveau Roberts, il émargeait à un plus que bon seizième rang. Il faisait même beaucoup mieux ensuite, en s’invitant carrément dans le top 5.

A l’abord du dernier quart d’heure, la hiérarchie était encore commandée par Oliveira devant Alex Márquez, Corsi, Morbidelli et Syahrin. Joe Roberts était neuvième devant Xavi Vierge et sa Mistral610. Fabio Quartararo était dix-neuvième et Hanika venait de chuter.

Mais il n’y avait pas que le Tchèque invité qui connaissait les affres de la chute. Le leader du championnat Morbidelli s’y mettait aussi dans le virage 11,  concluant par la même occasion sa prestation pour de bon. Indemne, il sauvait tout de même une place dans le top 10, dans un classement où Oliveira n’aura jamais lâché le morceau.

Corsi suit devant un Vierge qui confirme tout le bien que le paddock pense de lui. Syarhin et Alex Marquez complètent le top 5. Quartararo est seulement trente et unième et le débutant Joe Roberts quatorzième.

#CzechGP Moto2 FP1 : Classement

1 44 Miguel OLIVEIRA KTM 2’15.724
2 24 Simone CORSI Speed Up 2’16.132 0.408 0.408
3 97 Xavi VIERGE Tech 3 2’16.228 0.504 0.096
4 55 Hafizh SYAHRIN Kalex 2’16.357 0.633 0.129
5 73 Alex MARQUEZ Kalex 2’16.479 0.755 0.122
6 42 Francesco BAGNAIA Kalex 2’16.834 1.110 0.355
7 12 Thomas LUTHI Kalex 2’16.853 1.129 0.019
8 32 Isaac VIÑALES Kalex 2’17.068 1.344 0.215
9 11 Sandro CORTESE Suter 2’17.084 1.360 0.016
10 21 Franco MORBIDELLI Kalex 2’17.109 1.385 0.025
11 19 Xavier SIMEON Kalex 2’17.460 1.736 0.351
12 54 Mattia PASINI Kalex 2’17.539 1.815 0.079
13 5 Andrea LOCATELLI Kalex 2’17.664 1.940 0.125
14 20 Joe ROBERTS Kalex 2’17.670 1.946 0.006
15 41 Brad BINDER KTM 2’17.750 2.026 0.080
16 45 Tetsuta NAGASHIMA Kalex 2’17.757 2.033 0.007
17 2 Jesko RAFFIN Kalex 2’17.805 2.081 0.048
18 37 Augusto FERNANDEZ Speed Up 2’17.860 2.136 0.055
19 9 Jorge NAVARRO Kalex 2’17.981 2.257 0.121
20 10 Luca MARINI Kalex 2’18.058 2.334 0.077
21 77 Dominique AEGERTER Suter 2’18.066 2.342 0.008
22 7 Lorenzo BALDASSARRI Kalex 2’18.120 2.396 0.054
23 49 Axel PONS Kalex 2’18.446 2.722 0.326
24 57 Edgar PONS Kalex 2’18.643 2.919 0.197
25 30 Takaaki NAKAGAMI Kalex 2’18.849 3.125 0.206
26 87 Remy GARDNER Tech 3 2’18.892 3.168 0.043
27 62 Stefano MANZI Kalex 2’19.024 3.300 0.132
28 23 Marcel SCHROTTER Suter 2’19.102 3.378 0.078
29 89 Khairul Idham PAWI Kalex 2’19.285 3.561 0.183
30 40 Fabio QUARTARARO Kalex 2’19.366 3.642 0.081
31 98 Karel HANIKA Kalex 2’19.505 3.781 0.139
32 27 Iker LECUONA Kalex 2’19.914 4.190 0.409
33 6 Tarran MACKENZIE Suter 2’21.383 5.659 1.469