Deux ans d’effort de Suzuki ont été récompensés à Silverstone par la magnifique victoire de Maverick Vinales. Le constructeur, qui n’avait pas gagné en MotoGP depuis neuf ans, a écrit une autre page d’histoire avec quatre marques différentes victorieuses en une seule saison, ce qui ne s’était pas produit depuis les onze victoires de Ducati, les quatre de Yamaha, les deux de Honda et l’unique de Suzuki en 2007.

db1

Personne chez Suzuki n’est prêt d’oublier le British Grand Prix 2016 car, comme le précise Davide Brivio à Maria Guidotti pour bikesportnews.com, « c’est un résultat tellement important. Nous ne nous attendions pas à ce qu’il arrive si tôt, mais nous savions que Maverick avait un grand talent, et il a évolué très rapidement. C’est un nouveau projet et une telle victoire nous donne beaucoup de motivation: du Président aux ingénieurs et mécaniciens. »

La victoire de Silverstone fut grandiose. A qui doit-on l’attribuer, aux techniciens ou au pilote ? « Je donne le mérite aux ingénieurs, répond Brivio. Ils ont conçu une moto équilibrée avec un châssis qui est envié par la plupart des pilotes. L’an dernier, notre point faible était le moteur, mais nous avons amélioré la puissance et introduit la boîte seamless.

 « Ensuite, le mérite va à Maverick. Il est âgé de seulement 21 ans et a fait ses débuts en MotoGP dans le cadre d’un nouveau projet qui devait être développé. A Silverstone, il a fait la course parfaite. Il a été rapide et concentré tout au long du week-end. Il a pris un superbe premier départ puis, quand ils ont redonné le départ après le drapeau rouge, il a commencé troisième mais après un demi-tour, il a pris les devants et a été en mesure de gérer la course à l’avant.

mgp13maverick-vinales22

« En termes de moteur, Suzuki a atteint le niveau de Honda et de Yamaha, tandis que Ducati reste la moto la plus rapide de la grille. Bien sûr, nous continuons à travailler sur le moteur, pour trouver un peu plus de puissance pour l’année prochaine, et sur l’électronique.

 « Nous avons une clause du contrat pouvant obliger Maverick à rester, mais le pilote doit être motivé et croire au projet. Donc, quand il a décidé d’aller vers un nouveau défi, le choix de Iannone a eu de la valeur. Il est rapide et s’appuie sur quatre ans d’expérience en MotoGP. Il est déjà un pilote de haut niveau et après une période d’adaptation, nous nous attendons à ce qu’il utilise tout le potentiel de notre machine. Avec Rins, nous commençons à nouveau avec un rookie comme nous l’avons fait avec Maverick. C’est un défi dans le challenge.

 « Maverick Vinales est l’un des pilotes qui vont se battre pour le Championnat du Monde lors des dix prochaines années. Il est intelligent et apprend très vite ce qu’il faut pour aller vite. Il a tout le talent et les compétences nécessaires pour être un protagoniste. Comme Marquez l’a montré cette année, la stratégie de course est également cruciale, mais je pense que Maverick possède toutes ces qualités. L’année prochaine, il sera rapide immédiatement et prêt à se battre pour le titre. Je suis désolé que ce ne sera pas avec notre machine.

25

« En outre, Michelin représente une autre variable importante. Il existe différents pneus à choisir sur la grille, ce qui rend les courses encore plus intéressantes. Je pense que le spectacle que la MotoGP a atteint cette année est incroyable. Huit vainqueurs différents en huit courses l’ont prouvé. »

25

 

Tous les articles sur : Maverick Vinales