Les essais des huit heures de Suzuka nous l’avaient prédit : les meilleurs concurrents étant tellement proches les uns des autres, la victoire allait revenir à celui qui ne connaîtrait absolument aucun ennui.

Mais si la Honda MuShashi Harc-Pro #634 de Takahashi, Nakagami et Jack Miller faisait partie de la première catégorie, elle connut malheureusement son lot de petits problèmes.

Ô certes, rien de grave, juste une glissade due à une crevaison de Takaaki Nakagami (voir ici) et un faux-contact dans les phares, mais deux minutes par-ci et une minute par là, et le fer de lance de Tokyo s’est retrouvé à la quatrième place.

Jack Miller s’est brièvement confié à nos amis de Crash.net : « Nous avons eu de la malchance cette année. Nous étions solides durant les premiers stades, mais nous avons perdu une minute ou deux dans les phases finales avec un phare cassé et une malheureuse crevaison. Après cela, nous avons réussi à augmenter le rythme et à terminer la course. Considérant cela, la quatrième place n’est pas trop mauvaise. 

Après la course, j’étais physiquement et mentalement épuisé. C’était dur, en particulier sur le podium, mais je sais que chaque membre de l’équipe a tout donné. C’était ma première course d’endurance, alors c’était une journée spéciale. J’ai apprécié la course. La prochaine fois que je suis dans une course d’endurance, je veux gagner. »

On notera que la dernière phrase est relativement évasive, contrairement à ses deux coéquipiers qui se sont également exprimés sur Crash.net, et qui, eux, parlent déjà de l’année prochaine. Au guidon de la Honda, bien entendu, ce qui n’est pas forcément évident pour Jack Miller…

 

Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams :