Cette conférence de presse post-qualification du Prix de Catalogne réunissait Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Johann Zarco et Brad Binder.

Les questions se sont bien entendu portées sur la triste actualité, mais ce qui n’aurait dû qu’être décence et recueillement a parfois fait place à certains comportements beaucoup moins nobles…

Afin d’éviter toute interprétation journalistique abusive, nous vous proposons ici une traduction “brute” de l’intégralité des propos de Jorge Lorenzo qui s’est beaucoup plaint de la modification  du virage #10.


Une journée difficile mais une première ligne au final….

“Je pense que la chose importante du week-end est ce qui s’est passé hier. Malheureusement, nous avons perdu Luis, et tout le reste est secondaire.
Après ce qui s’est passé, la Commission de sécurité a décidé hier de changer les virages, avec quelques pilotes, et je regrette un peu de ne pas avoir été là, en tant que leader du championnat et champion en titre, mais je n’ai reçu aucune communication pour y aller et je ne comprends pas pourquoi nous n’étions pas là, les 21 pilotes ensemble, pour prendre une décision si importante que de modifier le tracé.
Déçu, mais c’est comme ça, et dans ces conditions nous devons gérer obtenir le meilleur résultat possible demain. Evidemment, ce n’est pas simple pour nous car le virage en première  n’est pas ce qu’il y a de mieux pour notre moto et c’est beaucoup plus bénéfique pour Honda. Mais vous savez, je pense que la sécurité est très importante et à mon avis, le virage #12 n’aurait pas dû être modifié seulement hier, mais bien avant, car on y avait besoin de bien plus de graviers pour arrêter le pilote et la moto. Mais à mon avis, le virage #9 n’était pas aussi pire pour qu’on le change, mais on n’a pas pu être là et décider.”

Est-ce une erreur de ne pas vous avoir prévenu pour la Commission de sécurité et quelle autre solution auriez-vous préférée puisque vous peinez avec celle-ci?

“Bon, vous savez, normalement on a tous la possibilité d’aller à la Commission de sécurité, mais hier il s’est passé ce qui s’est passé, donc ça a eu lieu à un endroit spécial, car la Commission de sécurité se tient normalement dans les bureaux de la Dorna, alors qu’hier elle a eu lieu dans le virage, et je ne savais pas que ça se passait dans cette zone. Je pense également que Dani et Valentino n’y sont pas allés. C’était trop tard quand quelqu’un nous l’a dit. Selon moi, je pense que ce devrait être la procédure normale, que de communiquer sur une occasion spéciale pour une décision si importante.  Non seulement les pilotes, mais les teams également devraient avoir la possibilité de, au moins donner leur opinion. Comme je vous l’ai dit avant, le virage 12 aurait dû être modifié bien avant que maintenant, mais parfois vous modifiez seulement les choses quand quelque chose comme ça se produit. Mais par exemple,  virage 9 (ndlr: 10), il n’était pas pour moi nécessaire de le changer, et ces deux changements rendent au final notre vie plus difficile. Si c’est juste pour la sécurité, je suis d’accord pour changer , mais selon moi, cela ne valait pas la peine de changer le virage 9 (ndlr: 10).”

Tout le monde sait qu’il y a une Commission de sécurité. Valentino a dit “je savais qu’il y avait (une commission), je n’y suis pas allé, je ne me plaints pas trop”…

“Si j’avais su qu’ils voulaient changer les deux virages, j’y serais évidemment allé. Pour une décision si importante, à une occasion spéciale, j’y serais évidemment allé au moins comprendre comment on pouvait améliorer la sécurité  et donner mon avis. Mais je ne savais rien de cela. Je pensais qu’ils allaient conserver le même tracé puisque changer ces sortes de choses après avoir commencé le week-end n’arrive jamais.
Ben bien sûr, c’est comme ça et l’important est ce qui s’est passé hier; le reste…
Ok, ils ont décidé cela, et nous devons l’accepter, mais à mon avis nous aurions dû être tous ensemble, tous le pilotes,  pour une modification si importante.”

 Comment ressentez-vous la dernière chicane et pourquoi votre vitesse en bout de ligne droite est plus grande alors que vous partez de moins vite?

“C’est plus lent, vous devez utiliser la première au #9 (ndlr:10) et aussi aux 12/13. Et vous devez vous adaptez avec un style complètement différent; beaucoup plus de freinage et de changements de direction.”

Honnêtement, auriez-vous annulé le GP?

“C’était une décision très difficile. Ils nous ont dit qu’ils avaient appelé sa maman et elle a dit que, probablement, Luis aurait voulu que l’on continue le week-end et Direction a donc décidé de continuer, donc nous devons courir.”

Avec le nouveau tracé, Valentino pointe le problème sur le pneu Médium, vous, plus sur le (?). Avez-vous des solutions pour améliorer votre rythme pendant le warm up?

“je pense que le rythme n’est pas mauvais. Je suis porti avec un pneu arrière usé et dur en FP4 alors quand vous vous arrêtez et mettez les couvertures avec cette option Dur, quand vous repartez, ce pneu est comme un roc, comme de la pierre. Il n’y a plus de grip, c’est un désastre et c’est pourquoi j’étais si lent en FP4. Mais avec un pneu neuf, nous n’avons pas autant de problème. Hier, bien sûr, le T4 était le secteur où j’avais le plus d’avantage par rapport aux autres. Maintenant, cela n’est plus le cas, ou même je perds un peu. Mais vous savez, la course est très longue, tout peut arriver, la décision concernant les pneus sera prise demain, un bon départ sera important, donc… nous y allons avec un bon mental et on verra ce qui se passera. Si on ne peut pas gagner, on doit finir la course à la meilleure position possible.”

Pendant les essais, on a vu beaucoup d’activités avec une machine sous une bâche. Que se passait-il?

“Juste des essais normaux, pour améliorer la moto et essayer les pneus.”

Crédit photo : MotoGP.com

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo