Depuis 2009 jusqu’à ce jour, Johann Zarco a arboré de très nombreuses décorations sur ses casques. Nous lui en avons demandé les différentes explications.

Johann, peux-tu nous rappeler comment a évolué ton casque au fil des années et quelle en sont les différentes significations?

Johann Zarco: “La décoration du casque, ça avait commencé avec ce soleil levant, ce joli soleil qui représente les pilotes japonais de l’ère des années 90, quand Laurent travaillait sur les Grands Prix, quand Ueda, Sakata, Wakai et beaucoup de Japonais sont arrivés et ont fait des performances incroyables. C’était un clin d’œil à ces Japonais et cet esprit japonais qui était alors “Je fonce”. Puis, on s’est également rendu compte que ça se voyait très bien à la télé, donc on s’est dit “pourquoi pas le garder?”.

Ensuite, sur les premières versions, il y avait beaucoup de drapeaux sur les côtés du casque, dans le même esprit; cet esprit  “respect à chaque pilote, à chaque drapeau qui représentait une nationalité”, que ce soit la Finlande pour Saarinen, l’Australie pour Stoner et Doohan. Donc beaucoup de drapeaux mais, avec le temps , j’ai commencé à avoir ma propre image, donc on s’est dit qu’il n’y avait plus besoin de montrer ce respect aux pilotes car “je suis maintenant le pilote” et j’ai mis en avant le drapeau français, pour notre nation, et le drapeau hongrois pour se rappeler que c’est avec Gabor Talmacsi que j’ai pu commencer les Grands Prix, parce que j’ai été en Hongrie, via la femme de Laurent qui est hongroise, et c’est comme ça qu’on a pu avoir les premières portes ouvertes en Grand Prix, et donc, on ne l’oublie pas et on garde la Hongrie dans notre cœur.
Et puis l’arrière de mon casque, au début il y avait un “Tchin Tchin”; c’était comme une représentation du Fan Club. Puis, c’était un ” Tchin Tchin ” en couches-culottes. Lorsque j’ai eu un podium, on a enlevé la couche-culotte et ” Tchin Tchin ” est devenu adulte . Et maintenant qu’on a vraiment cette association ZF Grand Prix, j’ai souhaité mettre une photo de Laurent et moi, pour bien annoncer aux gens que l’aventure, c’est à deux, “Tu prends Zarco, tu prends Fellon” car c’est à deux que nous fonctionnons; lui a les idées, moi je fonce, et on avance très bien ainsi.”

Ci-dessous, vous trouverez les différents casques que nous avons pu identifier en 2009.
Si cela vous intéresse, nous ferons les autres années…

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3