Andrea Iannone explique aujourd’hui dans la Gazetta comment il en est arrivé à divorcer de Ducati et commente les dernières déclarations agressives de son ancien coéquipier.

Le site Corsedimoto reporte l’essentiel de ce droit de réponse somme toute très mesuré.


Andrea Iannone: “J’ai fait tout mon possible pour ne pas arriver à cela. Les deux parties, nous avons vraiment tendu nos mains mais nous ne sommes pas arrivés à nous les serrer. Nous sommes restés beaucoup trop loin.”

Nous sommes en train de parler de demande et d’offre économique?

“Non, non. C’était une discussion beaucoup plus générale. J’ai un très beau souvenir des quatre années passées chez Ducati: des deux chez Pramac, et des deux comme pilote officiel. Des saisons difficiles mais belles. Je ne suis pas une personne facile à vivre durant les week-ends de compétition, et c’est pourquoi je remercie Gigi Dall’Igna, puis Paolo Ciabatti, Davide Tardozzi, Julian Thomas, et évidemment Claudio Domenicali.”

Andrea Dovizioso a dit que vous, et votre entourage, vous n’avez de respect pour personne (voir ici).

“Je regrette qu’il pense cela. Nous nous connaissons depuis toujours, depuis quand il courait contre mon frère avec les Minimoto. Pour moi, il y n’a pas une grande amitié mais je le respecte. Comme nos parents le font. Je l’estime beaucoup, comme homme et comme pilote, et puis en piste il y a naturellement une rivalité. Ce qui s’est passé en Argentine n’a pas aidé; tu peux t’excuser mille fois mais les griefs sont toujours là. Je pense que pour lui, cela a été deux années avec un coéquipier difficile à battre, exactement comme pour moi.”



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Team Suzuki Ecstar