Francesco Guidotti est un team manager heureux avec les quatre podiums obtenus par Danilo Petrucci à Mugello, Assen, Misano et Motegi. Son frère Giacomo Guidotti n’est pas malheureux non plus, victorieux à Jerez et Valence en tant que chef d’équipe de Dani Pedrosa. Francesco dirigera cette année de nouveau Petrucci, que vient de rejoindre Jack Miller, avec un fort soutien de Ducati, dont une Desmosedici GP18 officielle pour Petrux.

« Comme lors des précédentes saisons, nous voulons rester le plus proche possible des pilotes officiels. Les teams d’usine disposent d’un meilleur matériel ; se battre contre eux n’est pas chose simple, mais nous essaierons » a expliqué Francesco à motogp.com, dans une longue interview dont voici quelques extraits.

Objectifs : Losail et Mugello

« Je pense et j’espère que le Qatar restera une piste favorable à la Ducati. Et ça serait vraiment pas mal de bien débuter la saison. Mais je voudrais également qu’on aille chercher de bons résultats au Mugello et de façon générale sur l’ensemble de la saison. Il nous faudra rester parmi les dix premiers, y compris lorsque nous sommes en difficulté. »

Jack Miller talentueux

« Jack Miller n’est pas un pilote que j’avais beaucoup fréquenté par le passé. J’ai appris à le connaître au moment des négociations et je dois dire qu’il m’a de suite fait bonne impression. J’ai trouvé qu’il avait beaucoup changé, il semblait beaucoup plus posé. En discutant avec lui, il montrait une attitude positive, tout en étant humble. »

« À Valence, il avait une telle envie de monter sur la Ducati et je reconnais qu’il a frappé fort, tout s’est très bien passé. À Jerez, il a sans doute compris qu’il était plus difficile de maintenir cette vive cadence. Mais l’espérance de faire émerger un pilote talentueux est là. Elle ne sera peut-être pas immédiate. J’opte plus sur une révélation à la mi-saison. »

Danilo Petrucci vers une amélioration

« Concernant Danilo Petrucci, en 2017 il a connu des moment forts et d’autres épisodes plus compliqués. Je voudrais qu’il conserve ses bons résultats de la saison passée, qu’il les améliore, mais surtout qu’il ne descende pas en-dessous de la dixième place, lorsque les conditions ne sont pas parfaites. Je voudrais le voir en permanence figurer dans le Top 10, cela montrerait une amélioration générale. »

Photo © Pramac Racing

Source : motogp.com / Dorna