Le challenge n’était pas facile à relever mais on n’est pas Champion du Monde par hasard. Sylvain Guintoli, couronné en 2014 en Superbike a retrouvé un MotoGP laissé en friche en 2011. Une éternité à ce niveau de la compétition tandis qu’il a fallu assumer le statut d’un pilote officiel Suzuki en lieu et place d’Alex Rins blessé. Et aux côtés du bouillant Andrea Iannone s’il vous plait. Le tout au Grand Prix de France, soit devant son public ! Résultat ? Un point inscrit au championnat.

Un bilan on ne peut plus honorable et ce d’autant plus que cette quinzième position finale ne se situe qu’à 18s du leader aguerri Joe le Maniac. Sylvain Guintoli a donc tenu son rang lors d’un meeting où il a dû faire face à la pluie avant de rouler sur piste sèche. On rêve de plus simple lorsqu’il faut découvrir une machine de Grand Prix !

C’est avec le sentiment légitime du travail bien fait que le Drômois à présent reconverti au BSB commenté son week-end au Mans : « c’est une sensation sympathique de marquer un point lors de ma course nationale. On n’a pas eu beaucoup de temps pour s’adapter à la piste sèche, mais on a fait du bon boulot au regard des circonstances. J’ai vraiment aimé piloter la GSX-RR sur le Bugatti. Le public était fantastique. Je ne finis pas si loin d’Andrea ce qui est positif. Je voulais aussi finir à une minute du vainqueur, et j’y suis pratiquement arrivé ».

Une prestation qui lui assure une suite pour le Grand Prix d’Italie qu’Alex Rins doit aussi biffer de son calendrier en raison d’une lente convalescence : « on va continuer à adapter la moto à mon style mais j’adore travailler avec cette équipe et courir sur la Suzuki. C’est comme un rêve éveillé ».

Après le Mugello suivra une semaine après la Catalogne. La suite de l’expérience du Français dépendra des capacités de Rins au poignet blessé à revenir aux affaires.

#FrenchGP Le Mans : Classement MotoGP

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 43m 29.793s
2. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 43m 32.927s
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 43m 37.510s
4. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 43m 41.016s
5. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 43m 43.312s
6. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 43m 53.795s
7. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 43m 55.526s
8. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 2.396s
9. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 44m 15.577s
10. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 18.125s
11. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 19.829s
12. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 44m 22.454s
13. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 44m 22.972s
14. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 44m 25.225s
15. Sylvain Guintoli FRA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 36.671s
Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) DNF
Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) DNF
Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) DNF
Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) DNF
Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) DNF
Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) DNF
Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) DNF
Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) DNF