Dernier opposant à Marc Márquez pour le titre 2017, les choses ont bien changé pour Andrea Dovizioso en cette saison 2018.

Pour rappel, le pilote Ducati menait le championnat l’année dernière à la même époque alors qu’il n’y figure actuellement qu’à la 5e position, 61 points derrière Marc Márquez.

Une situation que « Desmo Dovi » attribue principalement aux pneus Michelin et qui fait dire à Casey Stoner que l’homme de Forli ne jouera vraisemblablement pas le titre cette année (voir ici).

Son niveau de compétitivité devrait cependant lui permettre de remporter quelques victoires, mais, sans être impossible, il est loin d’être évident que cela se fasse sur le circuit du Sachsenring, véritable mélange entre un tourniquet et des montagnes russes, et, surtout, chasse gardée de Marc Márquez depuis son arrivée en MotoGP.

Le pilote Honda y est même invaincu depuis 2010, ce qui ne facilitera certainement pas la tâche du numéro 04 qui n’y a inscrit que 2 podiums en MotoGP, en 2012 et 2016.

Andrea Dovizioso en est pleinement conscient et reste très attentiste : « Le Sachsenring est une piste qui, dans le passé, nous a posé quelques problèmes et, comme aux Pays-Bas, nous devrons une fois de plus faire une bonne analyse du comportement des pneus. Cette année je pense que nous serons plus rapides qu’en 2017, comme nous l’avons démontré à Assen où nous nous attendions à être compétitifs et nous l’avons été, mais ce sont les pneus arrière qui font toute la différence et nous devrons attendre les premières séances d’essais pour avoir une meilleure idée de la situation. Le Sachsenring n’est pas un de mes circuits favoris et je n’ai pas un bon feeling avec la piste, mais en tout cas je vais essayer d’obtenir le meilleur résultat possible ».