L’interview de Johann Zarco effectuée par MNC est intéressante et menée avec un ton mélangeant à la fois les questions sérieuses et les… plus légères.

Concernant le premier domaine, nul n’est besoin d’en reproduire ici la teneur, tous les propos du pilote Tech3 ayant déjà été reportés (voir ici) avant notre propre interview du double champion du monde pour son bilan de mi-saison.

Mais dans un domaine plus léger, nous apprécions vraiment l’humour du pilote français qui, au sujet de la facture de la combinaison abîmée de Valentino Rossi suite au contact à Assen, n’hésite pas à déclarer : « j’ai vu ce “constat à l’amiable” (voir ici) et ça m’a bien fait rire ! Il n’est pas question de facture, de toute façon : nous sommes tous aidés par nos sponsors, lui par Dainese et moi par Furygan. Mais si tel avait été le cas, je lui aurais peut-être donné un stylo jaune fluo pour faire une retouche sur sa combi ! »

Le pilote français a incontestablement ce qu’il faut là où il faut, et il l’explique de la façon suivante : « Se faire une place avec les ténors. Certes, Valentino est une idole, mais si on a un blocage par rapport à ça, on peut le traîner longtemps. Par conséquent, je suis content d’être parvenu à passer au-dessus et d’avoir tenté des manoeuvres, quitte à être allé au contact, car cela me permet de me “programmer” pour pouvoir à l’avenir toujours me bagarrer avec les hommes de tête. »

Que dire de plus ?

Source : MNC

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3, Movistar Yamaha MotoGP