Vous voulez affronter Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et Marc Marquez? C’est possible!

Il y a actuellement 21 motos inscrites en catégorie MotoGP. KTM s’est contractuellement engagé à inscrire deux nouvelles motos en 2017, ce qui portera le total à 23.

L’objectif énoncé est de 24 inscriptions dans la catégorie reine en 2017. En conséquence, il a été décidé d’inciter les équipes éventuellement intéressées par la place restante à se faire connaitre.

N’importe quelle équipe souhaitant être prise en considération pour cette opportunité devra, en premier lieu, contacter l’IRTA via Mike Trimby avec un résumé concis de son histoire et ses références. Les équipes considérées comme pouvant être des candidates potentielles fourniront alors des détails complémentaires sur les conditions de participation à cette catégorie et devront présenter leur projet complet et détaillé .

La décision finale reviendra au Comité de Sélection comprenant des délégués de la FIM, de la Dorna et de l’IRTA.

La date maximum pour soumettre une expression d’intérêt est fixée au vendredi 29 avril 2016.

Analyse :
Concrètement, l’équipe retenue devra au préalable avoir un accord avec un constructeur pour avoir une (en fait deux) moto.
Yamaha, Honda et Ducati sont en droit de refuser puisqu’ils équipent déjà au moins un team satellite. KTM également car il s’agira de leur première année.
Suzuki, par contre, serait obligé d’accepter, conformément à la réglementation. C’est une éventualité qui sera sans doute  considérée avec attention, ne serait-ce que du côté d’Avignon…

Autre possibilité, un constructeur qui n’aurait pas d’obligation, au hasard Ktm, pourrait également aligner un team satellite avec une seule moto, toujours au hasard, gérée par Aki Ajo et pilotée par un Avignonnais…

Ensuite, nous entrons dans les hypothèses plus aléatoires comme par exemple pourrait être  un tout nouveau projet initié par le team CarXpert pour Tom Luthi avec une Akira/Kawasaki.

Le retour de Forward Racing en catégorie reine est également toujours possible, notre expérience du paddock nous ayant appris à ne jamais dire jamais…

Enfin, on peut toujours imaginer un team très exotique mais richement doté, comme savent le faire les Américains voire les Chinois, mais qui ne serait là que pour favoriser l’audience des Grands Prix.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :